Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mauvaise humeur (ça va barder !)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 19
Parent divin : Eris
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Mauvaise humeur (ça va barder !)   Mar 4 Nov - 17:24

Ambre s'était réveillé assez tard, épuisée par toutes ses découvertes innatendues. Elle s'était donc réveillée trop tard pour aller en cours, et avait dû trouver une autre occupation, ce qui n'avait pas été facile. Finalement, elle s'était décidée pour un saut à la bibliothèque : elle n'était pas une experte en mythologie grecque et n'avait aucune envie que son ignorance l'humilie en cours... Même si elle saurait très bien rabattre le clapet des moqueurs ! Elle pourrait même faire en sorte qu'ils s'étripent entre eux... C'était si amusant... Avec un sourire mesquin, elle arriva enfin devant la bibliothèque. "La parole est d'argent, le silence est d'or" disait un écriteau.

*Et les proverbes vieillôts sont de m***e !* songea Ambre en haussant les épaules.

C'est vrai quoi, comme si on savait pas qu'il fallait se taire dans une bibliothèque ! Elle poussa la porte et se retrouva au milieu de centaines de rayonnages. Elle parcourut les étagères en cherchant quelque chose sur la mythologie grecque, et particulièrement sur Eris. Enfin, elle trouva un livre qui semblait convenir. N'ayant aucune envie de lire dans une pièce qui pouvait se remplir de monde à tout moment, elle chercha des yeux le bureau de la bibliothécaire pour enregistrer son livre, mais ne le vit pas. Des rayonnages devaient le masquer à sa vue. Elle s'engagea donc dans une autre allée, lorsque quelqu'un la heurta...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hedras Balhinr
Mortel
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 25
Parent divin : Hephaïstos
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Mauvaise humeur (ça va barder !)   Jeu 6 Nov - 19:55

*endroit de m¤¤¤e...trois quart d'heure que je recherches une quelconque infirmerie, et tout ce que je trouves, c'est une bibliothèque!*

Il enrageait.Sa blessure lui faisait mal, et elle risquait de s'infecter. Dépité, et se disant qu'un peu de lecture le calmerait peut-être, il regarda les divers rayonnages. Que des trucs de mythologie grecque et des ouvrages dans le genre...on avait pas idée de remplir une bibliothèque immense avec seulement ça, il y avait bien au moins une bande dessinnée quelque part?
Parti de ce postulat, Hedras commença à parcourir les rangées de livres, à grande vitesse, hisoire d'oublier sa blessure. Au bout de la troisième, regardant les titres, il trouva quelque chose qui l'interessa, et qui était une sorte d'histoire de ce lieu. Il prit le livre, et commença à le lire en marchant toujours rapidement. Alors qu'il arrivait, sans s'en rendre compte, au bout de l'allée, fonçant droit dans un mur, il percuta tel une roquette une jeune personne. Il lacha le livre et une vague de douleur envahit son bras blessé, qui avait tapé le premier la personne. Il gémit presque de douleur, restant sur place et ne pensant même pas à s'excuser. Il regarda quelques secondes la fille qui se trouvait devant lui, puis se détourna, la bibliothèque étant visiblement encore trop dangereuse pour lui.

*comment j'ai réussi à survivre là bas si une fille me terasse ainsi?peuh... je suis vraiment une loque...ahhhh...bras de m¤¤¤e!*

Il fit quelques pas, se calma un peu, et decida tout de même de s'excuser auprès de la fille.


[hrp: désolé, j'ai pas beaucoup d'inspiration]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambre
Anonyme
avatar

Nombre de messages : 19
Parent divin : Eris
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: Mauvaise humeur (ça va barder !)   Jeu 6 Nov - 21:07

[pas grave, je connais ça aussi Wink ]

Ambre dévisagea celui qui l'avait bousculé. Un type sans doute majeur et assez musculeux, mais ce n'était pas ça qui allait impressionner la jeune fille ! Surtout étant donné la manière dont il gémissait... Pitoyable. Elle avait la peau dure, mais pas à ce point ! Un sourire moqueur éclaira le visage de la fille... Mais disparut alors qu'elle vit l'homme partir sans un mot. Non mais, pour qui se prenait-il, lui ? De plus en plus furieuse, elle se dirigea à grands pas vers lui quand il se retourna, sans doute pour venir s'excuser avec un peu de retard... Mais, manque de bol, des excuses ne suffirait pas à Ambre. Elle toisa l'homme : elle n'était pas beaucoup plus petite que lui. De plus, il semblait vraiment mal en point, il se tenait le bras... Quoi ? Il était abîmé ? Bah, tant pis pour lui, la jeune fille n'était pas du genre à éprouver de la pitié pour quelqu'un, et encore moins de la compassion.

- Tu m'as bousculé, il me semble ? l'apostropha-t-elle avec son accent russe. Pas très galant...

Malgré le fait qu'il soit plus grand qu'elle, Ambre le dévisageait de "haut" : son regard était méprisant, hautain. Elle considérait comme inférieur cet homme sans nez à qui il manquait un lobe... La jeune fille hésita à activer son pouvoir. L'énerver ne serait pas très prudent. En même temps, on ne s'amuse pas avec quelqu'un de stoïque et de calme. Bah, elle verrait bien quand Môsieur daignerait réagir.

- Tu as de la chance, je suis dans un bon jour et nous sommes dans un lieu où le silence est préférable. Tu risquerais de faire trop de bruit si je te faisais cracher tes excuses avec mes arguments... Ils sont plutôt frappants, autant t'avertir tout de suite. Tu vas passer un sale quart d'heure... Quoique qu'un quart d'heure serait trop de temps perdu pour toi. Tu sembles trop lamentable pour je gaspilles mon temps à te donner une leçon... Alors, je vais faire court : tu t'excuses ou te prends mon poing dans le ventre et mon pied dans les parties masculines. Alors ?

Elle attendit la réponse avec un air provocateur qui lui allait très bien. Elle ne menaçait pas à la légère : ce type allait en voir de belles s'il ne s'excusait pas immédiatement... Et même s'il excusait directement, d'ailleurs ! Non mais, on ne bouscule quelqu'un comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hedras Balhinr
Mortel
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Age : 25
Parent divin : Hephaïstos
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Mauvaise humeur (ça va barder !)   Ven 7 Nov - 21:45

En se retournant, il vit la fille à quelques pas de lui. Elle lui parla de galanterie avec un accent russe.

*Rien à faire de la galanterie...fallait pas te trouver là*

Cependant, elle le regardait avec tellement de mépris et de colère, et son ton était tel lorsqu'elle reprit la parole, qu'il resta silencieux un instant, sentant une sorte de colère sourde monter en lui. Sa "conscience" arrivait...

[Ceci est un dialogue intérieur]

"Tu as vu comment elle te parle?tu as vu son air? tu as vu ce que ses yeux disent?Si tu veux la paix, prépare la guerre!frappes là! dit sa "conscience"
-non, je ne veux pas, j'arrives tout juste dans ce havre de paix...
-tu ne veux pas?où est passée ton ardeur à combattre, dans les rues gelées?
-c'était un autre lieu et un autre temps, ici les rues ne sont pas gelées, et il n'est pas nécessaire de se battr...


Un élancement lui embrasa l'esprit, et sa conscience alors, profitant d'un relachement de vigilance, tenta de prendre le contrôle d'Hedras.

* Noir?qu'est-ce que? il a prit le contrôle...quel chien...bon, j'vais encore devoir me battre contre lui, qu'est-ce qu'il va inventer cette fois-ci?

Puis il cria, toujours dans un coin de l'inconscient d'Hedras:
"Viens! et bas-toi!Nous allons voir ce que tu vaux en train de te battre!"

Alors que sa "conscience" se "retournait"(si on peut parler de se retourner, étant donné que temps et espace n'existent pas), laissant tomber les commandes du corps, qui sans aucun maître, tomba par terre comme un tas de chiffon, alors que ceci se passait, il prit les commande pour recroqueviller son corps, pour le protéger un minimum du monde exterieur.

"Bien joué, je dois avouer...alors, tu veux te battre, nous allons régler ça tout de suite...tu sais sabrer le champagne? tu vas en avoir besoin en tout cas!"

De noir total, l'inconscient se transforma en un champ de bataille atroce, jonché de centaines de cadavres, disloqués, brûlés, entaillés, certains se tortillant encore un peu. Au milieu de ce carnage, sa "conscience",qui désormais ne se nommait plus que "Le Noir" se trouvait au centre de ce carnage. Il portait une hache de bataille immense, faite pour pénétrer et ressortir en faisant le plus de mal possible, faite pour accrocher les viscères et les tirer. Il portait une armure de plate, qui semblait comme entièrement trempée dans du sang séché. Le Noir était nu tête, son seul point faible. Il se dégageait de lui puissance et noirceur d'âme. A la périphérie, "Le gris", le possesseur à temps quasi complet du corps, se trouvait. Il était armé d'une épée qu'il portait à deux mains, et qu'il maniait avec dextérité. Il était équipé seulement d'une armure de mailles, grise.
Le Noir commença à courir, sa hache en avant, vers le Gris, qui attendait de pied ferme ce concentré de brutalité. Heureusement pour lui, son adversaire n'était pas bon stratège. Le choc allait être imminent, et son armure ne le protegerait pas, il le savait, et ces apparences représentaient les caractéristiques des deux âmes en cohabitation. Le Gris attendit le coup vers le haut, il se prit la hache dans la jambe, comme par magie arrivée en bas. Il hurla de douleur, et le corps de Hedras tressauta. Puis il frappa de son épée, harcelant son adversaire de beaucoup de petits coups. Cela ne destablilisait toutefois pas son adversaire, qui attendit une ouverture pour bûcheronner de nouveau, frappant toutefois dans le vide. Le Gris riposta d'un grand revers destiné à détruire définitivement cet être maléfique: le décapiter était en effet le seul moyen de le détruire réellement. L'attaque blessa gravement le noir au visage, ce qui eut pour effet de faire trembler tout le corps de Hedras. La lame du Gris était maculée d'un liquide noir, qui suintait de la plaie de son adversaire. Alors que ce dernier se tordait de douleur, il dit:

"Tu m'as encore eu...je vais commencer à croire que je suis mauvais... en tout cas, ça va pas s'arranger ton affaire, je vais me venger avant de disparaitre de ton cher corps, pour quelques semaines. Ton corps va démolir la jambe de cette fille, et ton bras par la même occasion!"

Sans que le Gris puisse répondre, un corbeau de jai apparut sur le poing de son adversaire. Il donna à sa bête l'ordre de frapper droit vers les jambes de la fille. Oubliant ses blessures, le Gris appella un de ses loups messager, et lui demanda de changer l'ordre en "frapper le sol".

Le cors de Hedras recommença à bouger, et son bras blessé s'arma, en direction des jambes de la fille, prêt à partir, puis, il changea de direction après quelques instants en suspension, frappant avec violence le sol. Le Gris était désormais seul. Il était temps pour lui de reprendre les commandes. Il s'extirpa de l'inconscient de son corps, pour reprendre les commandes, alors que des centaines de messagers loups arrivaient de tous les nerfs de la main qui avait frappé, et de tous les nerfs aux alentours de la blessure de révolver. Sous la douleur, il grogna, puis rouvrit les yeux, restant dans la même position...



[hrp: c'est bizarre, et probablement mosh...cependant, si ça te gênes trop, envoie moi un mp, et je modifierais...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise humeur (ça va barder !)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise humeur (ça va barder !)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De fort mauvaise humeur
» Mauvaise matinée [Taylor D.]
» mauvaise humeur au rendez-vous ? Juliet & Xander
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'ile principale : Odysseus :: Le manoir :: La bibliothèque-
Sauter vers: