Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une heure de détente [Juanounet]

Aller en bas 
AuteurMessage
Danea
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 23
Parent divin : Artémis la Vierge !!!
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Une heure de détente [Juanounet]   Dim 12 Oct - 21:26

Danea était furax : elle avait raté le début du dernier cours de mythologie, et elle connaissait suffisamment les réactions de Mlle Ad pour savoir que ce n'était pas le genre de cours où l'on pouvait se permettre d'arriver en retard. La plupart des autres élèves y étaient, et elle se retrouvait donc seule, à baguenauder dans l'île. Elle ne voulait pas trop s'écarter, car d'ici une heure, les autres adolescents allaient sortir de la salle de classe et elle pourra donc trouver une occupation avec quelqu'un. En attendant... l'ennui mortel l'assaillait.
Elle avait déjà promené sa chienne juste avant, et celle-ci était partie en quête de gibier dans les bois. Pas possible de l'emmener faire un tour alors, surtout avec le sale temps actuel. Lire un livre à la bibliothèque ? Elle avait passé une heure sur l'Odyssée le matin même. Après une intense réflexion de cinquante-sept secondes très exactement, elle réalisa que dormir serai la meilleure chose à faire, malgré le bazar qui régnait dans sa chambre. Pas top... Une idée lumineuse lui traversa alors l'esprit : la salle de détente ! Elle n'y était pas souvent allée, mais elle avait entendu beaucoup de bien de cet endroit très calme. Elle allait pouvoir s'y détendre, faire une petite sieste si le besoin s'en faisait.
Elle partit alors en direction du bâtiment où se trouvait la fameuse pièce et y entra. Elle chercha un instant son chemin pour trouver enfin son petit bout de paradis. Des lits blancs, très simples, très modernes, se trouvaient là, espacés de quelques décimètres à chaque fois. L'endroit était vide bien entendu : qui serai là alors qu'il y a cours ou que la météo incite plutôt à rester dans sa chambre. Elle choisit donc un couchage au milieu de la salle, s'y allongea et ferma les yeux, sans trouver le sommeil : logique ! Elle n'était pas fatiguée. Mais cet endroit la détendait.
Elle sortit de sa poche un MP3, vissa des écouteurs sur ses oreilles et attendit.
Attendit quoi ? Elle l'ignorait. Mais elle avait l'étrange sentiment que quelque chose arrivait.

_________________

Merci à une grosse cinglée qui fait tellement peur aux gens que je ne vais pas citer son nom, rien que pour l'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan
Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Parent divin : Thanatos
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   Mar 14 Oct - 21:22

Juan avait un grand besoin de changer d'air. Ce matin, un gaffeur avait trouvé le moyen d'inonder le bungalow des dieux mineur et l'Espagnol haïssait l'eau. En plus, le garçon avait promi de réparer, il lui laissait donc le champ libre. Aucun doute que lorsqu'il reviendrait, un tremblement de terre se serait déclenché.

Bref. Donc Juan n'avait rien à faire de sa matinée et avait paumé ses lentilles de contacts. Il ne pouvait donc pas s'éclater à faire peur aux gens. Dommage...
Le jeune homme décida donc d'aller lire un manga quelque part. Après environ cinq minutes de recherches infructueuses à la bibliothèque, un pion eut la gentillesse de lui parler de la salle de détente. Là-bas, il trouverait tout ce qu'il voulait comme mangas.

Enfin, tout ce qu'il voulait... En arrivant à la salle de détente, il se rendit compte que le choix de mangas en espagnol était très limité. Et il maîtrisait encore mal le grec ancien écrit.
De dépit, il se dirigea vers l'autre partie de la salle, meublée de divans blancs idéaux pour un petit somme. Le problème était que Juan n'avait pas sommeil. Il aurait bien aimé discuter mais aucune des personnes qu'il avait croisé la veille n'était présente. Juste une fille qu'il ne connaissait pas, assise au fond.

Dans la lumière tamisée, les cheveux de la fille avaient des reflets... verts ? Bizarre. L'espagnol, en habitué des discothèques, savait reconnaître une couleur de cheveux, même changée par les spots colorés. Les cheveux de la fille étaient donc vraiment vert, d'un très joli colori sapin.
Le jeunehomme s'approcha d'elle, avec un grand sourire sympathique :


- Hola ! Como te llamas ?

Mince, il avait encore parlé en espagnol. Il se reprit et parla d'un grec ancien matiné d'un léger accent latino très séduisant. Ben quoi, la fille était mignonne, il pouvait tenter sa chance, non ?

- Pardon. Tu t'appelles comment, je ne t'ai pas encore croisée, je me trompe ?

En même temps, ce n'était pas difficile de ne pas l'avoir vue, il était sur l'île depuis deux jours à peine. Mais elle aimait la musique, vu son MP3. Le garçon eut un sourire. Sûr qu'ils allaient bien s'entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danea
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 23
Parent divin : Artémis la Vierge !!!
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   Mar 14 Oct - 22:05

Danea avait commencé à chantonner sur un air de rock, les yeux fermés, dodelinant légèrement la tête, quand elle entendit les bruits de pas de quelqu'un arrivant. Il se trouva que ce quelqu'un allait dans la pièce voisine. Dommage... Elle aurai bien aimé pouvoir la rencontrer, lui parler... Son souhait fut réalisé une poignée de minutes plus tard, lorsqu'elle entendit l'inconnu se diriger vers la partie de la salle avec les lits. Elle arrêtait de chanter en bougeant la tête afin d'éviter de se rendre ridicule, mais garda les paupières closes, attendant de voir si la fameuse personne allait venir la voir, ce qu'elle espérait fortement.
Ce souhait là fut aussi réalisé : elle entendit des mots prononcés par une belle voie du sud, chaude et agréable. Mais elle ne comprit guère un autre mot que "lama", malgré le fait que son MP3 n'était pas très fort- parmi ceux que le jeune homme -elle avait ouvert les yeux, et oui, c'était un jeune homme- avait prononcé. Il devait être espagnol ou portugais, ou alors d'origine d'Amérique du Sud, même s'il n'en avait pas l'apparence physique. Et Danea ne connaissait pas grand chose dans les lamas, que ce soit l'élevage, la reproduction ou les usages de la laine. Elle le regarda alors avec des yeux de merlan frit pendant un court instant, puis se reprit en l'entendant parler en grec ancien, avec un accent latino des plus sexys, lui demander son nom. Elle enleva alors ses écouteurs, coupa la musique, et répondit, tout aussi souriante qu'il l'était :

- Bonjour ! Je suis Danea. Et en effet, je ne crois pas t'avoir déjà croisé quelque part.

Mon Chuck qu'il était beau ! Une allure ténébreuse, mais grandiose, fascinante, attirant le regard très vite vers lui. Mais Dan pouvait toujours courir : il avait l'air nettement plus âgé qu'elle, petite gamine de quinze ans. Mais on pouvait rêver dans la vie, non ? Elle continua alors la discussion :


- Et toi, qui es-tu, beau fils de...

Quelque chose en elle, la poussait à dire Hadès, mais elle hésitait encore, tant elle était fascinée par ses muscles. Aphrodite ou Apollon peut-être... Dur dur... De toute façon, il finira bien par lui révéler sa parenté.

_________________

Merci à une grosse cinglée qui fait tellement peur aux gens que je ne vais pas citer son nom, rien que pour l'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan
Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Parent divin : Thanatos
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   Mer 15 Oct - 18:53

Beau fils de.. !

Juan dût réprimer un sourire. Cette fille lui plaisait bien, et ça semblait comme qui dirait... réciproque ? Bref, le charme du beau ténébreux avait encore frappé. Il ne s'inquiétait guère de la différence d'âge : la dénommée Danea paraissait très mature, ce qui rendait difficile une estimation. Peut-être seize ou dix-sept ans. En tout cas, elle était jolie et écoutait de la bonne musique. Lui aussi connaissait cegroupe et franchement, cela avait l'art de bien faire bouger les gens. Non, vraiment, de la bonne musique.

Heureusement que les pensées mettent moins de temps à s'écrire qu'à être pensées, parce que sinon, ça ferait bien trois minutes qu'il serait là sans rien dire. Il s'assit sur le divan d'à côté face à la fille. Au niveau de son parent divin, elle se plantait complètement en ce qui concernait Appollon et Aphrodite. Elle était déjà plus proche avec Hadès, même si c'était pas encore ça. Une idée traversa l'esprit du bel espagnol. Niveau présentation, ça allait déménager.


- Juan, fils de Thana-machin, pour te servir.

Bon, par contre, le machin était peut-être de trop dans la phrase. Mais qu'est-ce que le jeune homme y pouvait si il n'avait aucune idée de comment prononcer le nom de son père ?
Bref. Et le dieu ou la déesse qui avait enfanté ce joli brin de fille en face de lui, c'était qui ?
Jolie, mais pas de la façon artificielle/poupée mannequin des enfants d'Aphrodite. Des cheveux verts. Appollon ou Artémis ?
Le plus simple était peut-être de demander. C'est ce que fit le beau maître de la nuit.


- Et qui est l'être divin qui a enfanté une aussi jolie jeune fille ? Il faut que je lui offre des fleurs !

Juan avait dit ça sans ironie ou hypocrisie, avec un sourire charmeur. Il pensait ce qu'il disait, pour une fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danea
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 23
Parent divin : Artémis la Vierge !!!
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   Mer 15 Oct - 20:14

[Trois minutes sans rien dire... XD]

Juan... C'était donc en effet un latino. Mais Thana-machin, ça ne disait absolument rien à la jeune demoiselle. Sans doute un dieu mineur dont il venait de découvrir la parenté avec lui. Mais Apollon n'avait eu, à sa connaissance, aucun enfant dont le nom commençait par "Thana" et elle en doutait pour Aphrodite. Ces deux hypothèses étaient donc fortement compromises. Mais Danea ira faire un tour à la bibliothèque plus tard dans la journée s'il le faut, pour découvrir l'identité de cette singulière divinité. La... verte -avec sa chevelure, on ne peut pas dire "brune", "blonde" ou "rousse" alors...- lui répondit chaleureusement, de façon assez brève :


- Ravi de faire ta rencontre, Juan

Elle eu ensuite la sensation qu'il la scrutait, puis il lui demanda son parent divin, de façon très... hem. La miss n'avait pas l'habitude d'être draguée, et elle manqua de devenir rouge. Mamma Mia qu'il est beau ! Certes pas aussi beaux que certains demi-dieux -dont un blond aux yeux bleus ma-gni-fi-que ! - mais il se dégageait de lui quelque chose d'attirant, d'intéressant. Mais lui offrir des fleurs... c'était un cadeau piégé.
La dernière fois qu'on en lui avait offert, Danea s'était débrouillée pour fusionner un de ses doigts avec une pétale par accident, et au fur et à mesure qu'elle essayait de s'en détacher, elle se collait de plus en plus à la plante, si bien que sa peau commença à verdir. Heureusement, elle avait fini par s'en détacher, mais elle n'était pas sûre d'avoir enlever tous les éléments végétaux qui avaient pénétrés sa chair.
Mais comment avouer qu'elle était naze sur le point "contrôle du pouvoir" ? Elle détourna alors joliment ce petit détail :


- L'être divin se dit être Artémis. Et je t'en prie : ne m'offre pas des fleurs, je préfère le chocolat praliné.

_________________

Merci à une grosse cinglée qui fait tellement peur aux gens que je ne vais pas citer son nom, rien que pour l'embêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juan
Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Parent divin : Thanatos
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   Ven 17 Oct - 19:16

Du chocolat praliné ? Bah mince alors. C'était quand même plus dur à trouver que des fleurs. Le jeune homme eut alors une idée, pour une fois pas trop mauvaise. Il ferma les yeux, se concentrant un instant. Un peu de brume noire apparut au creux de sa main. De l'obscurité totale, que nulle lumière ne peut percer. Mais là n'était pas le plus important. Juan continua à faire jaillir un mince filet de brume dans sa paume, tout en tournicotant tant et si bien sa main que le morceau de nuit finit par prendre la forme éphémère d'une rose noire. Il la montra à la jeune et jolie demi-déesse avant de refermer son poing dessus, avec un air désolé :

- Je te l'aurais bien offerte, mais elle ne peut quitter ma paume, hélas ! Et je n'ai pas de chocolat praliné sur moi.

Bon, normalement, cela devrait plaire à la jeune fille. En tout cas, l'Espagnol était content de voir qu'il pouvait produire autant d'obscurité sans efforts. Il aurait eu l'air bien, s'il était tombé dans les pommes !
La forme de la rose était uniquement une question d'habileté, il ne pouvait pas en théorie donner de formes à sa brume, mais il avait quelques petites capacités. Et puis, il aurait enveloppé la lune d'un rideau noir pour voir briller sans concurrence les beaux yeux verts de Danea.

Les pensées romantiques n'étaient pas son fort, d'habitude, mais la présence de cette jolie fille l'inspirait, et comment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une heure de détente [Juanounet]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une heure de détente [Juanounet]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ANGLADE REMET LES PENDULES A L'HEURE
» Heure du début du draft?
» Dernier heure
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
» l'âne qui donne l'heure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'ile principale : Odysseus :: Bâtiment de détente :: La salle de détente-
Sauter vers: