Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Mer 1 Oct - 22:49

[suite de : Achat]

Elle était sortie du bar et avait rejoins les deux jeunes filles, à l'extérieur, sans regarder si Lucas les suivait ou non. Visiblement, à son regard, Mélina n'était vraiment pas contente. Elle leur ordonna sèchement de la suivre et s'éloigna à grands pas dans les ruelles de l'île, jusqu'à l'orée d'un petit parc, calme et sympathique. Enfin, sympathique... Si la fille d'Hadès y était, il n'y avait aucune possibilité pour que ce soit un lieu sympathique.

Elle entra vivement dans le parc, d'un pas particulièrement vif. La situation d'urgence avait eu le temps de retomber. Sa frustration, de ne pouvoir s'afficher avec un homme qu'elle désirait, celle d'avoir du le menacer, ainsi que la colère malgré tout née de la stupidité de ces gamines... Ca la mettait hors d'elle - et Hadès sait que ça n'arrive pas souvent. Arrivée sous le couvert des arbres, après avoir passé le trajet à pester en russe et d'une voix inaudible, une fois certaine que les mortels ne les entendraient pas, elle se tourna brusquement, jaugeant les deux jeunes femmes d'un regard incendiaire souligné par son visage éternellement froid.

"Vous êtes fières de vous, mesdemoiselles? cracha-t-elle sèchement."

Rien que le ton n'indiquait rien de bon. Ses yeux furieux, son visage froid, sa voix sèche, lui donnaient des airs sentencieux de juge suprême - qu'elle était.

"Je passerais sur le discours moralisateur de la drogue. Sachez simplement qu'au manoir nous n'avons aucun palliatifs pour faire face à des crises de manque. Et vous l'auriez sentie passer, votre héroïne. Ceci dit..."

Elle se montrait bavarde. Elle en avait, du venin à cracher. Dans la colère, son accent russe ressortait encore plus qu'à l'habitude et, avec sa façon rapide de parler, rendait son discours difficilement compréhensible.

"Je vous reproche essentiellement votre stupidité, mesdemoiselles. Vous êtes des demi-déesses, vous êtes plus puissantes que des mortels. Néanmoins, je doute que vous puissiez faire face à une dizaine de jeunes hommes dans la force de l'âge, portant des armes à feu et étant plus organisés que vous ! Et quand bien même, comment expliquer à des témoins que vous fassiez usage de dons surnaturels ou que deux jeunes filles de quinze ans sachent maîtriser des armes que l'on utilise pratiquement plus ?! De plus, vous avez mis un de vos camarades dans une situation particulièrement délicate !"

Elle reprit un instant son souffle pour mieux s'énerver.

"Vous êtes deux jeunes filles complètement irresponsables et incapables de savoir se tenir ! Apprenez à vous contrôler, bon sang, il n'y aura pas toujours quelqu'un pour passer derrière vous et empêcher la catastrophe !"

Pause. On aurait dit qu'elle avait fini la liste des reproches.

"Je ne sais pas encore ce que je vais vous donner à faire pour vous faire comprendre l'impact qu'aurait pu avoir cette situation, et ses conséquences. Mais je peux vous assurer d'une chose : vous vous en souviendrez amèrement."

_________________


Dernière édition par Mélina le Sam 4 Oct - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Jeu 2 Oct - 18:42

Lorsque Mélina sortit du bar, Orwalle la suivit d'un air contrit. Elle savait que tout était de sa faute. Mais quand la prof commença à leur hurler dessus, bien que la jeune fille soit d'accord avec chacune de ses paroles, elle n'eut aucune réaction.

Surtout, ne pas montrer de faiblesse.


Elle faillit baisser la tête mais se reprit à temps. Elle fixait Mélina dans les yeux, pas par insolence ou désir de la sonder, elle avait juste cette habitude. Lorsque la prof parla des risques qu'avait couru Lucas, la fille d'Arès se mordit nerveusement les lèvres. Elle se savait responsable de tout. C'était de sa faute si Calista était venue, c'était de sa faute si les membres du gang s'étaient énervés.
La jeune fille prit rapidement sa respiration et parla d'une voix pourtant claire et assurée.


- C'est de ma faute. Ne punissez pas Calista parce que je l'ai entrainée dans cette galère.

Elle ne dit rien d'autre, reprenant son air impassible aussitôt. Orwalle n'était peut-être pas des plus sympathique, mais elle était honnête et reconnaissait ses torts, pour une fois.

La jeune fille aurait presque été heureuse que Mélina la consigne au manoir. Plus de possibilités d'acheter de la drogue, donc possibilité de sevrage. Bien sûr, sans palliatifs, elle allait souffrir mais cela ne l'effrayait pas. De plus, les palliatifs avaient parfois tendance à remplacer la drogue plus qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Calista
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 398
Age : 25
Parent divin : Aphrodite
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 3 Oct - 18:41

Calista s'était laissée entraîner. Bien qu'elle avait repéré un ou deux beaux mecs dans l'assemblé des "méchants" garçons, elle avait suivit sans trop râler la prof de la terreur et la fille droguée. Calista avait imprégné dans son esprit chaque détail de la scène. Du moment où Orwalle avait tenté de tuer le fameux mec qui l'avait torturé à l'instant où Mélina était apparue menaçant Lucas. Calista se doutait bien qu'un élève aussi insolent ne méritait que la mort, mais au point de se voir menacer d'avoir la gorge coupée...la² Mélina y allait un peu fort.

*Orwalle...je connais presque tout sur tout...ça devient vraiment intéressant...* Calista n'était pas une gentille fille ni une fille sadique. Elle était un peu méchante et piquante sur les bords. Surtout avec les filles ou les personnes qui la méprisaient…bien que souvent c'était de sa faute. Bref elle avait bien retenu la scène et était prête à l'utiliser si il le fallait.
*En plus se serait un moyen pour moi de mourir…*songea t elle presque heureuse.

La prof les emmena dans un parc tout en pestant en russe. Calista n'avançait pas en souriant, bien qu'elle aurait pu le faire facilement : à force de faire semblant on sait sourire dans un moment tragique ou pleurer de tristesse dans un moment marrant. Elle marchait la tête basse, un peu un aspect soumis. Elle n'était pas fine psychologue, mais elle savait plus ou moins comme réagir fasse aux autres, et comme elle avait la capacité de faire n'importe quel "tête", de faire apparaître tristesse ou bonheur, elle s'en tirait souvent parfaitement bien.

Arrivée dans un parc où Cali se dit qu'elle devrait y emmener ses futurs petit copains car le cadre était plutôt beau et romantique...
Mélina se lança dans un discours assez long pour elle d'ailleurs et Calista ne fit qu'afficher une tête presque d'enterrement. Comme Mélina n'était pas comme les autres elle n'était pas sure d'avoir le bon profil pour éviter le plus de casses mais bon…il fallait bien en choisir un, non?
*Elle n'a pas encore décidé notre punition…je m'en tirerai sans trop de problèmes…*
Orwalle s'accusa. Calista trouvait cela charmant de sa part de prendre les responsabilités, mais il ne fallait pas non plus tout lui laisser.
- c'est moi qui me suis retournée en entendant qu'ils nous critiquaient. Cela n'aurait peut être pas démarré. Je suis sincèrement désolé.
Sa voix avait le ton qui convenait à la situation. Elle paraissait sincère et cela faisait tellement longtemps qu'elle jouait à ce jeu qu'il était devenu pratiquement impossible de savoir quand elle faisait semblant et quand cela était réel. Elle leva ses yeux sombres vers Mélina. Elle n'implorait pas du regard, Mélina n'aurait sans doute pas apprécié, elle faisait que regarder un peu à la technique d'Orwalle sauf que cela dura peu de temps et qu'on aurait pas pu le confondre avec de l'insolence.

[désolé du retard ^^" je rep avec Lucas dans un petite demi heure]

²voila je ne sais pas si ça se dit chez vous, mais chez moi tout le monde met un Le ou La devant un nouveau pour désigner une personne mais souvent avec le nom de famille genre la Dubois. La Claude. Le Dubois. Le Petit. Fin bref vous pouvez l'ignorer si ce n'est pas dans votre façon de parler lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 3 Oct - 19:05

Lucas avait donc quitté le bar miteux. Il était en colère. Ses yeux étaient rouges et ses gestes étaient vif et violent. Il s'approcha de sa moto noire l'enfourcha et démarra à fond. Ce n'était pas les limitations de vitesse qui le freinerait et encore moins un ou deux feux rouges, rien ne l'arrêterait : il voulait rouler vite.

Il en voulait à la terre entière...le fait qu'il ai dut dire, avec plus d'insolence et méchanceté dans la voix que d'habitude, "barre toi" à sa chérie. Il s'en voulait aussi de ne pas avoir pu protéger sa "petite" soeur. L'image de la cicatrice ne le quittait pas. Sans oublier dans le merdier dans lequel il s'était fourré.

Ses phares filait comme une simple traînée dans la nuit et ils étaient visibles d'assez loin.

*Si jfais pas gaffe je vais me retrouver avec les flics "su'le palto"*
Même cette pensée ne le fit pas freiner. Encore bien même les flics le suivraient, il n'aurait qu'à se retourner et tous les liquider un par un...cela le calmerait peut être d'ailleurs !

Il était aux abords du parc où il avait "logé" le jour de son anniversaire... Il se souvenait que la nuit où il avait dormi il n'avait croisé pratiquement personne et l'envie d'y retourner le pris. Il ne descendit pas comme quelqu'un de civilisé de sa moto pour ensuite marcher à pied dans le parc, non, il entra en moto tout en fermant ses phares : les lampadaires éclairaient un peu et cela suffisait à Lucas. Il avançait lentement : sait on jamais peut être qu'un quelqu'un traîne dans le coin il ne faudrait pas l'écraser.
Et alors que le vrombissement de sa moto se faisait de plus en plus inaudible, il entendit la délicate et douce voix de Mélina.

Elle hurlait sur les deux gamines...Lucas s'en serait douté. Apparamment Mélina était de mauvais humeur.

*Jme demande bien quelle sera ma punition...*

Il soupira...quitte à y aller un jour, autant aujourd'hui.

Cette réflexion n'était pas très intelligente car dans son état actuel, il risquait de s'emporter facilement...déjà que normal ce n'étiat pas triste alors là...

Bref il s'avança et à quelques mètres il descendit de sa moto.

Il resta à l'écart bien que les trois autres l'aient remarqués.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 3 Oct - 20:23

[Arf, en Belgique on parle comme en Franche-Comté... Nous aussi on dit La Mélina, Le Lucas, L'Orwalle...]

Les méthodes testées étaient bien essayées, mais, pour le coup, rien n'aurait pu calmer Mélina. Furieuse, le fait qu'Orwalle s'auto-accuse la mit dans une rage encore plus folle. Un être 'normal' aurait trouvé cela courageux, et particulièrement brave, de prendre des responsabilités. Elle penserait peut-être ainsi quand la colère sera retombée. Mais là, non. Non, ça lui semblait être une position presque de martyr, un 'mea culpa' pour s'attirer des remerciements et des faveurs. Un genre de couardise dissimulé. Et ça... Ca, elle n'avait pas l'air d'apprécier.
Pas plus que Calista, avec cet air pseudo-coupable, cette tête d'enterrement... Mais bon sang, ayez un peu d'énergie, montrez de la vie, nom d'un chien ! Même les voir hurler avec elle l'aurait plus contentée ! Autant dire que, dans ses conditions, avec Lucas qui arrivait et qui était aussi dans un état particulier, ça allait probablement finir en une énorme dispute de couple. Mais bon, ça, ce ne serait probablement que la première, et certainement pas la dernière vu leurs tempéraments respectifs. Ca consolide un couple, dit-on...

"Vous devriez maintenant le savoir, je n'accorde pas le pardon, mesdemoiselles ! Il n'y a pas à demander pardon en agissant ainsi ! Les paroles, ici, sont bien faciles ! Et je ne leur accorderai aucune crédibilité !"

Nanmého.

"Vous vous rendez compte de comment cela aurait pu finir?" Tu te répètes, ma vieille. "Je vois d'ici les titres : une bande de jeunes assassinée dans un bar mal famée d'une île perdue au large d'on ne sait quel océan ! Deux jeunes filles pour la chaise électrique !"

Pour un peu, si elle n'était pas si froide en toute circonstance, son visage aurait prit des teintes violacées.

"Et bien sûr, première victime, votre frère, Orwalle ! Non mais vraiment, je me demande ce qu'il vous passe par la tête parfois !"

Dans ce genre de situations, je sais pas vous, mais moi, j'préfère aller affronter un buffle en colère...

"Je vous ferais parvenir par courrier votre punition, mesdemoiselles. Et faites moi confiance, vous allez trimer. Je vais même essayer de voir avec la directrice pour un petit stage en enfers - pas dans le Tartare, mais pour y travailler, j'entends ; Charon cherche un apprenti - et dans le cas contraire, vous serez bonnes pour... Je ne sais quoi encore."

On reprend son souffle. Elle entendait un bruit de moteur. Quelqu'un s'approchait.

"Maintenant filez ! Toutes les deux, dans vos bungalows ! Je ne veux plus vous voir !"

Fin. Elle avait coupé le son et, en colère, faisait les cent pas dans le but de se calmer. Un instant, elle s'aperçut que l'intrus n'était autre que Lucas, mais, sachant pertinemment que dans le fond, il n'était pas fautif, elle n'engagea pas la conversation au risque de passer ses nerfs dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 3 Oct - 20:32

Orwalle écouta attentivement le speech de Mélina.
Les enfers... Bon plan de stage...
La jeune fille décida de ne pas réagir, sinon tout allait encore empirer. Le soleil commençait presque à se lever.
Elle fixa quelques instants sa prof sans rien dire puis tourna les talons et s'en alla vers le débarcadère pour prendre la première navette.

Quoiqu'en dise la prof, la russe irait quand même à son cours. Elle était ici pour apprendre, nanmého. Elle prit le bateau et alla vers son bungalow dormir quelques heures avant le lendemain.

Mais voilà. Rongée par la culpabilité, pas moyen de trouver le sommeil.
Avec lassitude, la jeune fille dut s'avouer que Mélina devait l'avoir plus marquée qu'elle ne le pensait. Elle soupira et partit s'habiller.


[ hrp : sorry, c'est court. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Calista
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 398
Age : 25
Parent divin : Aphrodite
Date d'inscription : 20/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 3 Oct - 21:11

*Ah, ca n'a pas marché.* Calista ne semblait pas émue par cette mauvaise nouvelle. en réalité elle ne ressentait plus grand chose, ou plutôt pour ces choses là on ne ressentait plus rien...
Elle n'accordait aucune crédibilité à leurs paroles, cela confirmait ce que pensais Cali avec cette femme aucune technique ne marche. En plus elle semblait vraiment en colère. Cela ne lui ressemblait pas. Calista l'avait toujours vu comme une femme calme en toute circonstance, le genre de personne qui est très posée et qui donc a toujours le dernier mot. Elle est méchante, méprisable et tout ce qu'on veut encore mais sans être colérique...

Et là, voila qu'elle laissait sa colère la débordé? Cali trouvait cela vraiment interessant. Elle les voyait morte...la déesse de l'enfer : ce n'est pas etonnant.

Calista retint son "en enfer". Mais eut les yeux qui brillèrent un instant. Elle portait à présent toute son attention dans les paroles de Mélina... pas qu'elle n'écoutait pas avant...enfin presque mais là elle était prête à retenir mot à mot les paroles de Mélina. Elle ne parla pas beaucoup des enfers et Cali fut légèrement déçue mais rien ne paru sur son visage, comme toujours.

Mélina termina en leur hurlant dessus. Calista se tut et suivit Orwalle.

Elle rentra rapidos dans son bungalow mais ne s'endormit pas tout de suite. Non pas qu'elle réfléchissait sur ce qu'elle avait fait, mais plutôt sur la punition...

*Les enfers...Igor...les enfers...Igor...Les enfers...Igor...*

Calista songeait de plus en plus à cela. "Au enfer il y a Igor."

Elle ne ferma pas l'oeil.

[Cali ne parlera plus dans ce rp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Sam 4 Oct - 0:25

Les deux filles parties, Mélina ne fit aucun signe indiquant qu'elle voulait que Lucas s'approche.
* Elle est fâchée contre moi?* se demanda Lucas.

*En fait il y a de fortes probabilités, dans le sens où elle m'a menacé avec un couteau sous ma gorge et qu'elle aurait pu me tuer...mais tout de même.*

Lucas était toujours en colère, bien que cela eut très légèrement diminué. Il s'approcha avec son air habituel. Les deux autres filles semblaient belle et bien partie et il n'avait plus de craintes de parler à Mélina...ils étaient seuls dans un parc des plus beaux, seuls, seuls et seuls.

Lucas n'était pas doué pour parler...pas plus que Mélina d'ailleurs ! Il avait l'impression qu'il ne devait ni relativiser ni trop dire qu'ils avaient fait quelque chose de mal...

Il ne se voyait pas non plus arriver et dire : la lune est belle ce soir...
Il s'adossa contre un arbre du parc, et sans parler il regarda Mélina.

- Il faut réparer ce dernier "rendez-vous"... il était trop explosif à mon gout.

Le fils d'Arès s'approcha de Méli pour la tirer contre lui.

On ne pouvait voir que deux ombres enlacées dans la nuit. Leur visage, caché par l'obscurité étaient proches de quelques centimètres. Il ne savait pas trop si elle allait péter un cable ou si il l'apaiserait un peu. Mais il ne voyait pas d'autre solution pour la...non les, calmer.

[chui trop fatiguée...]

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Sam 4 Oct - 12:00

Bonne idée, ça. Ni l'une ni l'autre n'avait eu dans l'idée de lui tenir tête. Il fallait avouer que tenir tête à une Méli en colère était de la pure folie. Pour ainsi dire, ni l'une ni l'autre n'avait décroché un mot, et ça aussi, c'était bien. Mais ça n'empêcherait pas la jeune femme de leur préparer une punition aux petits oignons, comme elle en donnait rarement. Nanmého.

Il n'y avait donc, si on comptait, qu'une seule personne pour oser l'approcher ; maintenant, le tout était de savoir si l'approche serait réussie ou si ça allait finir en grosse, grosse, grosse engueulade (aha, c'est moi qui décide-euh). Pour sa part, elle n'avait pas cessé de faire nerveusement les cent pas, à tel point qu'elle pourrait bientôt en creuser un trou en forme de cercle dans le sol, comme dans les dessins animés.

Oui, elle l'avait menacé d'un couteau sous la gorge. Mais ce n'était pas de colère ou quoi que ce soit, c'était par esprit pratique, parce que c'était la seule personne de laquelle elle était sûre de ne pas avoir de réaction exagérée, ou brusque risquant de tourner à la catastrophe. De plus, c'était en toute logique la personne à menacer, pour conserver les apparences, et éviter le désastre. Il ne fallait y voir aucune haine. La colère était tombée après coup.
A nouveau, dans sa course au milieu du parc, ses yeux tombèrent sur le jeune homme qui n'avait visiblement pas décidé de partir, de crainte de finir avec un sort ressemblant à celui des deux jeunes filles.

Elle arrêta de marcher en le voyant s'appuyer avec nonchalance contre un arbre. Hmpf. Si c'est la classe et le style, qu'il essaie d'avoir, c'est pas dit que ça séduise une femme comme Mélina... les petites ado, peut-être, mais pas elle. Néanmoins, cela ne semblait pas être le cas - du moins pas totalement.

Il faut réparer ce dernier "rendez-vous"... il était trop explosif à mon gout.

Elle haussa un sourcil. Explosif? Ah. Non, juste un peu tendu, explosif, il y aurait eu du sang et des âmes envoyées en Enfers - elle se serait fait une joie de les y conduire elle-même.
Elle se sentit tirée dans les bras du jeune homme, un peu surprise, plus habituée à ce qu'on ne l'approche pas, quand elle était en colère, qu'à essayer de la calmer. Ne réagissant donc pas immédiatement, elle fixa ses yeux rougeoyants, dans l'obscurité.

"Grmbl."

En voilà une représentation onomatopéique très imagée de son humeur. Se forçant à respirer à fond, histoire de ne pas se remettre à hurler, et fermant les yeux pour reprendre contenance, elle vola par la suite un chaste baiser au jeune homme avant de poser sa joue contre son épaule. Calme, ma vieille, calme toi...

"Tu avais espéré un dîner aux chandelles, peut-être?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 0:51

Lucas eut un sourire. Il s'immagina dans un petit restaurant bien romantique, tenant la mains de Mélina, lui faisant du pied, et lui disant des mots doux...cela serait étrange mais pas à exclure. Qui sait, peut être qu'un jour pour une occasion spécial il serait obligé de se retrouver dans ce genre de situation totalement étrangère pour lui.

- mmm... [= "non" ]

Lucas se demandait si un enfant d'Hades pouvait avoir froid. LA question pouvait paraitre étrange, mais à la vue de leur peau si pâle, c'était à se demander si il pouvait geler sur place. Il serra donc plus fort Mélina comme pour la réchauffer de la nuit glacée.

*Faudrait que la prochaine fois qu'on se voit, que se soit prévu, ca éviterait des situations pareilles.*
Bien que Lucas pensait cela, il se voyait mal demander un rendez vous à Mélina. Le problème c'est que comme ça ils n'iraient nulle part.
*Boh, il y a toujours les cours...* se dit il en maigre consolation.
Et encore bien même il devrait l'inviter à un rendez vous, où l'inviterait il? Au parc? ils y étaient déjà...en pleine nuit mais bon, il y était quand même. A un bar? cela ressemblait étrangement au scénario du dîner au chandelle ou de la bagarre. Les boutiques? Lucas n'aimait pas trop ça...limite pour de la lingerie coquine et encore.. Un cinéma? Non merci, la scène du mec qui baille puis qui pose son bras autour de sa chérie c'est déjà vu. Limite un film décallé qui leur plairait à tout les deux. Il ne restait guère d'endroit pour inviter sa belle. La plage? peut être aimait elle cela? Lucas n'en avait aucune idée, mais ce rendez vous là serait dangereux. La fête foraine semblait pratique pour y aller sans se faire trop remarquer, mais il ne savait pas trpo si cela plairait. Non, sa vie ne se concentrait pas que sur Mélina, mais pour un premier rendez vous, prévu, il fallait que se soit quand même bien choisit : il voulait pas se faire jeter après deux jours. Et avec Mélina, fallait vraiment faire attention...plus que d'habitude en tout cas !

Lucas paraissait vraiment ailleurs et il redescendit sur terre pour ne pas vexer Mélina. C'est que même si cela ne se voyait pas, il pensait à elle.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 12:50

Une chose était certaine : Lucas était aussi bavard qu'elle. Le bon point, c'était qu'ils se comprenaient sur le point 'bavardage', le mauvais, c'était que, avec le don de la parole qu'ils avaient, ils n'iraient pas bien loin. Les longues conversations au coin du feu, ce n'était pas pour eux. Ni tout ce qui touchait au romantisme et à l'ordinaire. Et bien, me direz-vous, qu'est-ce qu'ils vont faire?
C'est une excellente question... A laquelle aucune réponse n'a encore été trouvée. Et, pour l'instant, si Lucas réfléchissait déjà à ça, Mélina était bien loin de songer à ce genre de choses.

Finalement, après quelques secondes, ses yeux se fermèrent, la joue toujours contre son épaule, cherchant cette tranquillité, ce calme qu'elle gardait dans presque toutes les situations. La colère avait recommencé à retomber. Elle ne se sentait plus sur le point de hurler sur tout ce qui bougeait à tout bout de champ. Et ça, c'était un progrès qui n'était pas à négliger.
Lentement, sans qu'elle n'ouvre à nouveau les yeux, ses bras se levèrent pour enlacer le buste du jeune homme, comme pour renforcer l'étreinte. Un petit sourire naquit sur ses lèvres, froid, amusé, en entendant l'espèce de pseudo-réponse que lui donnait le fils d'Arès. Mmm? Ca pouvait vouloir dire tellement de choses. Au ton, malgré tout, on pouvait sentir la négation, néanmoins...

Les yeux noirs de la jeune femme se montrèrent à nouveau, se perdant dans le vide un instant, avant de se fixer sur l'épaule droite de Lucas - elle avait la joue contre la gauche - et de remonter lentement, le long de l'épaule, la clavicule, le cou, la mâchoire, les lèvres, les yeux. Son visage avait suivi le mouvement et s'était levé, pour pouvoir capté le regard du jeune garçon. Il semblait ailleurs. Hmpf. Grmbl. C'est ça, pense à autre chose... Quoiqu'elle était mal placée pour le lui reprocher, perdue dans ses pensées comme elle venait de l'être.
Un soupir plus tard et Lucas était redescendu sur terre. Plissant doucement les yeux, elle se hissa légèrement pour prendre ses lèvres, un instant, l'image du restaurant romantique avec dîner aux chandelles lui venant à l'esprit. Arf arf arf, comme elle ne s'y imaginait pas du tout...

"T'as pas eu de problème, avec tes... hmmm..."

Comment on pourrait appeler ces sous-hommes qui avaient composé son gang? Car n'oublions pas que l'ombre de la jeune femme, dissimulée vers eux quand ils étaient dans le bar, avait capté bien des informations - notamment comme quoi le jeune homme aurait fait de la taule. Hm, bref.

"... Connaissances?"

Faute d'un meilleur terme, ou peut-être une façon de dire qu'elle espérait que ce ne soit pas ses amis...

"J'imagine que ça a du entaché ta réputation, de refuser le combat avec une faible femme..."

Comment ça, elle prenait le risque de l'énerver à nouveau? Hmpf, ce n'était pas comme si elle le provoquait. Son ton manifestait une curiosité tout à fait innocente - pour une fois. Comme si elle s'inquiétait vraiment des ennuis qu'il aurait pu avoir suite à ces évènements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 18:09

Lucas fut surprise par la question de Mélina. Ses connaissances... C'était le mot qui se rapprochait le plus de ce qu'il représentait pour Lucas. Il n'était ni des personnes intimes, mais il savait qu'il ne pouvait pas non plus trop les ignorer...Il avait passé 8 ans de sa vie avec eux. Il était jeune à l'époque... Trop jeune peut être. Il avait suffit qu'il en mette un ou deux à terre pour être acceuilli. Et malgré qu'il n'était pas très sociable, avec eux le courrant était passé. Ceux ci l'avait aidé en quelque sorte. Il avait retrouvé une sorte de bonheur à leur contact. C'était des "amis". Il était bien jeune et à cette âge là on ne comprend pas encore la vie...

Il grandit donc avec eux. Mais à partir d'un certain a^ge il savait que ces personnes là n'étaient ni ses amis, ni ses ennemis. Cela avait changé. Il avait compris certaine chose. Notamment que frapper les gens ce n'était pas bien. Mais même si il saviat ça, il ne pouvait renier toutes ces années. Ses opinions avaient changés mais ses actes étaient resté.

IL gardait ce gang comme un échapatoir à l'ile.


Lucas écouta Mélina et il fronça les sourcils...

*Ah mais oui... son ombre.* Toute autre personne aurait été embarassé à cette découverte sauf lui. Il n'allait pas non plus lui caché ce qu'il avait été et ce qu'il était encore à moitié?

Le ton qu'employa Méli était pas celui qu'elle avait d'habitude. Et même si elle semblait vraiment s'en inquiéter Lucas n'appriciait pas totalement...il s'en voulait à lui même aussi.

- Ils ne poseront aucun problème si ils tiennent sérieusement à leur vie...ils le savent aussi bien que moi.

Lucas aspirait un certain respect mais aussi une crainte. Ses "compagnons" l'avaient vu dans ses plus noires colères. Ils saviaent qu'il fallait faire gaffe.

Lucas se dégagea délicatement de l'étreinte. Et ce fut à son tour de faire les cent pas. Il ne savait pas trop quoi penser. Certes son passé n'était guère glorieux mais si cela lui posait un problème elle aurait du refuser son baisé, non? Elle était presqu'au courant en quelques sortes.

- J'étais jeune quand ca a commencé.

Il y avait une certaine colère. Mais ce n'était pas exactement ça. On aurait dit qu'il s'en voulait d'avoir appartenu à ce gang mais d'un autre côté qu'il ne voyait pas sa vie sans ce gang...

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 18:51

Surprise. Elle le sentait surpris. Hm? Qu'y avait-il de surpren-... Ah oui. Elle n'était pas sensée être au courant. Mais bon, outre son ombre, elle aurait très bien pu le deviner... Mais, pour le coup, elle s'était faite grillée, là. Bah, tant pis... D'un certaine façon, elle comprenait que ça le gêne, qu'elle sache ça, mais d'une autre, elle ne voyait pas pourquoi lui cacher ce qu'il était, dans le fond. Après tout, ce n'était pas comme si elle était encore une étrangère. Il avait droit d'avoir ses petits secrets - on en a tous - mais elle ne comprenait pas qu'il pouvait être gêné par ce genre de découvertes à son sujet.
Il avait fait de la prison? Et alors? Bon, ok, elle aurait préféré que ce ne soit pas le cas, mais on ne revient pas sur le passé, après tout ! Lucas n'avait rien d'un type 'normal' et c'était ce qu'elle appréciait chez lui. Ce côté rebelle avait du en faire fondre plus d'une et le connaître sous d'autres angles ne le rendait pas moins attirant.

*Мое старое, ты готовишься к тому, чтобы влюбляться...*


Haussant un sourcil en l'entendant dire qu'il n'y avait aucun problème parce qu'il était craint - ça, c'était sous entendu - elle poussa un léger soupir. Ah ça, ça t'apprendra à t'enticher d'adolescents... Ils comprendront les vraies valeurs des choses plus tard... Et visiblement, Lucas avait commencé à les comprendre. J'étais jeune, quand ça a commencé. Peu de chances qu'il dise ça pour dire "Wesh, tu changeras pas ma nature de baaaaad boy, vieille truie!". Du moins, elle l'espérait, sinon le pauvre finirait sans tarder dans une salle de torture, confié aux bons soins de Mélina.

"Et ce n'est pas moi qui te le reprocherai."

Cette colère, qu'elle sentait dans sa voix... Des regrets? De la frustration? Elle n'arrivait pas à se décider. Néanmoins, il s'était détaché d'elle pour aller à son tour tenter de creuser un trou dans le sol avec ses pas. Pour bien continuer à inverser les rôles, la professeure alla s'appuyer contre le tronc d'un arbre. Elle avait perdu cette ombre de sourire et son visage froid s'était recomposé, au même titre que sa voix qui, après avoir subi des vrilles de colère, avait retrouvé tout son calme. L'étreinte l'avait apaisée et elle avait repris le contrôle d'elle-même.

"Je ne suis pas du genre à tenir rigueur à une personne des choix qu'elle a fait. Tu es comme tu es et tes choix resteront tes choix. Ca ne me gêne pas."

Sauf s'il advenait qu'il fasse un choix particulièrement stupide, bien évidemment.

--------------
(1) Ma vieille, t'es en train de tomber amoureuse...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 20:26

Une idée, très étrange et totalement hors contexte traversa l'esprit de Lucas.
*Je ne pourrai jamais la tromper...* Bien qu'il n'y a jamais songé, il avait l'impression que chacun de ses gestes pouvaient être surveillé.
*Je devrai me tenir à carreaux.* se dit il amusé.

Retour à ce qui nous concerne. Comme pour mettre en évidence le fait que Lucas faisait les 100 pas comme elle quelques minutes plus tôt, elle s'adossa contre un arbre. Lucas s'imagina que dans quelques secondes se seraient elle qui la tirerait dans ses bras et que se serait lui qui lui ferait un tendre baisé.

Mélina lui dit que cela ne la gênait pas qu'il soit tel qui l'est.

Lucas hésitait à lui dire qu'il hésitait à "kicker" le chef en ce moment. C'était principalement à cause d'Orwalle. Le chef était pas net. Et pas que son gang soit clean, il ne voulait pas de lui. C'était à cause d'Orwalle...s'était sa petite soeur après tout. Envers elle il sentait bien qu'il était trop protecteur. Comme la fois où ils étaient allés à la plaine des monstres, à cause d'elle il y avait eu plus de dommage. A cette pensée il effleura sa blessure aux côtes.
Il n'avait pas à lui dire en fait. Il n'était même pas sur qu'il allait faire cela et en plus cela ne la concernait en rien. [un moyen pour remplir un peu xD]

Elle ne posa pas d'autres questions sur pourquoi il avait été en prison ni sur son passé, Lucas fut tout de même content. Cela n'aurait pas été très courtois comme conversation. IL ne se voyait lui parler de ses actes passés ou de son séjour en prison...
Il ne voulait pas non plsu détourné la conversation, Méli aurait été assez intelligente pour remarquer qu'il désirait ne pas trop parlé de ça. Il ne voulait pas cacher mais le passé reste le passé.

- Au fait, comment vont Orwalle et l'autre ?

Lucas se demandait comment avait réagit Mélina. Il ne l'aviat jamais vu énervée.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Dim 5 Oct - 20:48

Tout de suite, là... Certes, Mélina avait des capacités assez particulières, et pouvait surveiller les faits et gestes de Lucas. Ce qui pouvait inciter à, justement, ne pas la tromper. Néanmoins, elle n'était pas le genre de personnes à abuser. Non, elle ne laisserait jamais son ombre suivre le jeune homme en toutes circonstances. Là, c'était... Hm, un jeu de circonstances. Elle avait été dans le bar avant lui, et surveillait déjà les gangsters du coin de l'ombre avant qu'il n'arrive. Alors cessons d'être mauvaise langue, s'il vous plait.

Passons, donc. Elle l'observait faire les cent pas, de cet air vaguement amusé sur son visage froid, aucune partie de son corps ne bougeant, à l'exception de ses yeux qui suivaient le mouvement du jeune demi-dieu. L'idée d'aller le prendre dans ses bras lui traversa aussi l'esprit, mais elle n'en fit rien, pour briser la monotonie des gestes. Si tout devait être répété, c'était pas drôle.

Ceci dit, Lucas ré-entama la conversation, la détournant sans vraiment la détourner. Et pour le coup, il aurait mieux fait de se taire. La colère de Mélina était redescendue, inutile de la raviver en lui parlant à nouveau des récents évènements. Tout d'abord, ce fut un grognement tout sauf féminin qui répondit, alors qu'elle se renfrognait - tout est relatif, puisqu'elle ne montre jamais ou que partiellement ses émotions.

"Grmbl."

Ok, Lucas ne voulait pas parler de son passé. Elle l'aurait compris, elle ne s'attarderait pas là-dessus. Et puis, dans le fond, son passé, elle en avait rien à faire... Là, ce qui comptait, c'était le présent et, potentiellement, l'avenir. Et encore, à court terme, elle n'était pas du genre à faire de longs projets d'avenir ; et encore moins avec un mec avec lequel elle sortait depuis... Un peu plus de vingt-quatre heures.
Mais bon, quand on arrive et qu'on voit quelqu'un en colère, on se doute bien qu'il faut éviter de raviver cette colère. Et là, c'était ce qu'il était en train de faire. Serrant les dents, la jeune femme avait détourné le regard. Elle se retint de répondre mal, j'espère, mais elle n'en pensait pas moins. Elle avait suffisamment hurler pour que les deux jeunes femmes comprennent.

"Physiquement bien, souffla-t-elle avec cette petite intonation colérique."

Ouais, physiquement, pas de casse.

"Elles iront moins bien quand j'aurais trouvé comment les punir. Mais outre cela, il n'y a pas eu de casse."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Lun 6 Oct - 18:55

Lucas reçu le message cinq sur cinq : continue à parler de ça et t'es mort. Il ne voyait pas tellement pourquoi elle devenait si énervé à cause de cela. Enfin de compte il n'y avait eu aucun dommage important? Et puis tout deux savaient que la menace qu'elle avait fait n'était que pour donner l'illusion. Il ne chercha pas longtemps et préféra faire comme si sa question n'avait jamais été posé et comme si elle n'avait jamais répondu avec une légère colère...

En réalité, Lucas constata qu'il ne savait pas grand chose sur Mélina. Par exemple, grande question capitale à la vie de leur couple : quel était sa couleur favorite? Il se demandait ses petites choses là, inutiles et qui sont le genre de question posées dans "les z'amour". Par exemple, si un jour il devait lui offrir un cadeau, cela devait être un bijou, un vêtement, un truc n'ayant aucun rapport avec les deux autres cités avant? D'un autre c^té, si on sort avec quelqu'un c'est pour découvrir ses choses là, non?

Il saviat aussi, qu'il ne devait pas lui poser ces questions sans intérêt, stupide et pour lesquelles il ne cherchait pas vraiment de réponses mais bon, comme cela. Ce n'était le genre de chose à dire devant Mélina : elle trouverait cela ennuyant. Quelle femme difficile d'ailleurs !

- Es tu libre dans la semaine?

Cela faisait étrange qu'il demande ca, mais il n'y avait pas trente six mille façons de se donner rendez vous ! Alors il fallait bien choisir. Malgré qu'il n'avait ni idée de l'heure et de l'endroit il s'était lancé : il improviserait.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Lun 6 Oct - 19:35

Quel est ta couleur favorite? Arf, la réponse était tellement évidente que la jeune femme ne se serait même pas donné la peine de répondre... Maintenant, si vous voulez lui offrir un cadeau, évitez les bijoux et autres trucs féminins ! Un livre, ça fait tout autant plaisir, et, n'oublions pas, même Mélina reste une femme : même si elle n'est pas romantique pour un sou, un dîner au restau ou une séance de ciné - film d'horreur - ça fait toujours plaisir...
Découvrir Mélina, c'était pas simple. Oh, il fallait dire qu'elle n'avait pas choisi le plus simple non plus... Vous reconnaître que Lucas n'est pas non plus le plus ouvert et accessible des hommes ! A prendre avec des pincettes au risque de l'énerver, et, elle le sentait, que ça allait arriver, devoir l'attendre plusieurs semaines sans signe de vie en se demandant s'il était aller foutre la merde à tel ou tel endroit... Hmpf.

Elle releva brusquement la tête en entendant la question. Surprise. Ah, ça c'était ce qu'elle aimait, il réussissait à la surprendre - et Hadès savait que c'était pas facile. Etait-elle libre cette semaine? Bah, outre ses cours, ses préparations de cours, oui... Elle pouvait toujours surveiller les futures punies avec son amie l'ombre en allant faire mumuse avec Lucas dans un endroit quelconque.
Alors comme ça, il voulait lui fixer un rendez-vous? C'était maladroit... Mais c'était adorable, comme il demandait ça, de but en blanc, balayant du même coup la colère qui avait recommencé à pointer le bout de son nez - non, elle ne s'en remettait pas, d'avoir du en arriver là pour deux adolescentes stupides.

A nouveau, ce petit sourire amusé tout à fait mélinéen vint se dessiner sur ses lèvres.

"Je suis libre tous les soirs de la semaine. En journée, c'est plus localisé."

Hm? Quoi la réponse laisse à désirer? Vous auriez préféré un truc genre Pour toi j'ai toujours un moment de libre, mon poussin...? Hmpf, pas son genre. Et puis, permettez moi d'émettre le doute sur le fait que Lucas puisse apprécier ce genre d'attitude dégoulinant de romantisme, de tendresse et de délicatesse. Pouah, pouah, pouah.

"Tu as une idée en tête, jeune homme?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Mar 7 Oct - 19:51

Devant un sourire, plutôt habituelle, du moins en la présence de Lucas, de Mélina, il sut qu'elle répondrait (c'était déjà pas mal vu l'apôtre) et cela s'annonçait plutôt favorable.
En effet, elle dit, très sérieuse, enfin son texte, qu'elle était libre en soirée et en journée selon l'heure. De toute façon Lucas préférait l'inviter dans la soirée, la journée en plus d'être risqué n'était pas aussi plaisant qu'une sortie vespérale [ drunken j'ai réussi à employer ce mot dans une phrase : le cours de français est utile].

Si Lucas avait une idée en tête? Il en avait plusieurs, mais il était certain que se qu'il voulait faire dans l'instant changerait lors du jour J et donc rien ne servait de prévoir à l'avance. En plus cela permettait plus de possibilités.

- Je t'enlèverai...un de ses soirs.

Cela lui permettait de pouvoir choisir sur le coup : il n'était pas du genre à faire de grands projet c'était plus à l'envie du moment...quoique il désirait tout le temps voir sa bien aimée [xD]. Et puis ca ferait un peu surprise de venir à l'improviste quérir sa demoiselle pour l'emmener quelque part incognito.

* Et me voila avec la responsabilité de devoir : 1 conduire mademoiselle moi même. Ca me fait penser que je devrais passer le permi avec passager [chai pas si ca existe mais bon ^^"]. 2 Trouver une idée d'activité. 3 choisir le moment du rendez vous en question.
Et quelques petites autres choses sans importance...*

Le couvre feu était passé depuis longtemps et pourtant Lucas n'en éprouvait aucune peur...D'un autre côté il s'en foutait un peu de ce "couvre feu"... Et puis c'était pas comme ci il l'enfreignait : il était accompagné par son prof? D'un autre côté cet argument était a exclure étant donné que leur relation n'était pas considéré comme légal ou un truc du genre aux yeux des autres...

* Jme demande bien comment je vais venir la chercher...jme vois mal m'incruster dans sa chambre sans que cela paraisse suspect... D'un autre côté j'y suis déjà rentré et personne n'a trouvé cela étrange...mais personne ne m'a vu rentrer. J'improviserai...*
Au fil de ses pensées, la future soirée s'annonçait plein d'imprévu. Il comptait tout faire au feeling, comme ça sur le moment :cela annonçait plein de complications mais bon... Et puis ces petites choses peuvent d'être marrantes? (quoique, si ca part trop en vrille il risque d'y avoir de l'énervement en l'air). Lucas, lui ne s'attardait pas sur ses pensées inquiétante. Il faisait toujours les choses comme ça : on verra.

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Mar 7 Oct - 20:38

Ah ouais, le couvre-feu avait du passer. Et la dernière navette allant sur l'île aussi. Génial. Deux options : soit on reste ici, on va pioncer à l'auberge de jeunesse ou à la pleine lune, soit ce sera transport express. Mais bon, elle l'avait beaucoup utilisé aujourd'hui, et ne savait pas si elle aurait l'énergie de se transporter elle-même, alors avec un passager... Ca semblait compromis.

D'ailleurs, ledit passager crachait le morceau tant attendu dont tout le monde se doutait de la réponse : sortie dans un soir, dans la semaine, allez savoir lequel. En soit, la surprise avait quelque chose de plaisant. Mais Lucas oubliait qu'il parlait à une femme ; même Mélina se préparait quand elle devait sortir, ça allait de soi, bon sang... Et puis, on va pas s'habiller de la même manière pour une promenade au clair de lune - berk - que pour un restaurant romantique - berk berk berk - ou encore pour aller au ciné. Mais là où la professeure était une femme peu chiante, c'était qu'elle savait se préparer en un temps record et s'adapter à toutes les situations. Ceci dit, elle écartait l'hypothèse du restaurant : Lucas en costard avec une rose à la main pour l'emmener dans un endroit huppé, elle ne l'imaginait pas du tout - et elle doutait qu'il en ait les moyens financiers. Mais l'idée d'improviser la séduisait assez - ça avait le mérite d'être original.

"Ca me va, souffla-t-elle simplement."

Décidément, il faudrait qu'ils trouvent, un jour, un sujet de conversation à exploiter qui pourrait les intéresser tous les deux. Parce qu'à chaque fois ça tournait autour de rien et ces deux pauvres bougres ne faisaient qu'échanger des convivialités. Un peu morne pour deux amants, non? Arf. Si Lucas n'avait pas été si jeune et donc si potentiellement peu expérimenté, elle l'aurait déjà entrainé faire des galipettes... Mais bon.
Elle se redressa calmement de l'arbre et s'avança à pas lents et mesurés du jeune homme, ne le quittant pas du regard. Elle tourna un instant autour de lui, puis, sans demander son reste, avança sa main pour lui pincer les fesses. Hmmmm miam, bien musclées.

"Tu as une idée de comment tu vas rentrer? lança-t-elle finalement, partant sur un sujet complètement différent, puisque parlant du soir même. Ou tu comptes rester ici pour la nuit?"

Elle s'était légèrement décalé, la main à nouveau le long du corps. Pas trop près, on sait jamais comment il pourrait réagir à ce contact qu'elle venait d'avoir avec son fessier. Au moins, ça changeait des baisers. Et elle aimait bien, quand ça changeait. Surtout quand le changement était aussi agréable sous les doigts.

[Oh mon dieu, Mélina est une perverse u.u... Huhu.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Lun 20 Oct - 18:13

Lucas n'avait pas pensé une seule seconde qu'une femme devait s'appréter pour sortir. Cela ne lui avait même pas traversé l'esprit ! D'un autre côté il n'avait jamais cohabité avec une femme et si il avait eu des petites amies cela avait du être court. Alors bon...
Elle répondu en un souffle que Lucas trouvait sensuel.

Il était vrai que leurs conversations n'était pas très très animées mais ils trouveraient sans doute un jour un moyen de communiquer. En fait, Lucas pourrait facilement parler de tous et n'importe quoi, mais c'était plutôt Mélina qu'il trouvait réticente. [:p].

Trop jeune? peut être bien. Mais il n'avait pas non plus 13 ans. Et puis pour les "galipettes" faut attendre un peu...quoique. Bref ce n'était pas encore sur le programme enfin pas dans l'immédiat des 10 secondes qui allaient suivre.

Après le contact doigt-fesse, Lucas, tout abord surpris,n'eut pas le temps d'attraper Mélina pour lui rendre la monnaie de sa pièce. IL se décala, et comme si de rien n'était demanda ce qui était prévu pour la suite.

* Boh...*

Lucas malgré le petit retrait de sa chérie (xD) l'attrapa pour la ramener contre lui. genre : tu vas payer pour mon pauvre fessier. Il l'embrassa d'abord sur les lèvres, puis descendit dans le cou.

*Ah oui, que faire ce soir?*
En réalité Lucas aurait très bien pu dormir dans le parc comme l'autre jour, mais il y avait tout de même en lui une part de galanterie : les jeunes femmes ne dorment pas dehors la nuit. C'est dangereux, surtout pour les jolies demoiselles, quoiqu'avec Mélina cela ne devrait pas poser de problèmes, mais bon.

Il descendit dans ses baisé en s'arrêtant à une hauteur résonnable, c'est à dire le bas du cou. Après ces quelques baisés il daigna enfin à répondre.

Lucas avait eu quelques travails d'été et recevait une pension de l'école car il était sans parent enfin presque. Et il avait donc peu d'argent mais il n'était pas ruiné non plus. Et puis les quelques coup foireux dans lesquels il avait participé lui avait permis d'avoir une petite fortune. Il s'en sortirait facilement si l'école arrêtait de verser sa pension (aussi maigre soit elle) d'ailleurs, maintenant qu'il avait 18 ans il se demandait si cela allait continuer ces rentrées d'argent à foutre le bordel participer en cours.

- Le problème de l'hotel de jeunesse c'est que si il y a un traître qui nous dénonce c'est plutôt dangereux...mais bon je vois pas d'autre endroit où dormir.

Il n'avait même pas posé la question de savoir si ils dormiraient ensemble ou pas : ils verraient sur place. Et puis peut e^tre que Mél exigerait un autre endroit.

[voila ^^"]

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Ven 24 Oct - 20:51

Mwahaha, il n'avait pu échapper au courroux du pincement de fesses... Huhu, il n'empêche qu'il devrait être plus prudent à l'avenir, la jeune femme n'hésiterait pas à profiter à nouveau de ce petit fessier musclé... S'il advenait qu'en plus la peau était toute douce... Hem, passons. Les galipettes, on a dit pas dans les dix secondes qui suivent. Contrôle toi ma vieille, c'est qu'un gosse encore... Quoiqu'à dix huit ans, elle... Bref !
La pauvre professeure dut malgré tout payer pour le pauvre martyr qu'elle avait fait subir à cette partie très attirante de l'anatomie du jeune homme ; elle se fit attirer contre lui et embrasser - sans qu'elle n'en ait le choix ! - sur les lèvres ; bien décidée à ne pas le laisser s'en tirer aussi facilement, elle posa une main sur sa nuque pour le retenir contre ses lèvres, approfondissant doucement le baiser jusqu'à le lâcher et le sentir descendre dans son cou. Tss, ah les hommes, jusqu'au milieu d'un lieu public sur-fréquenté... Levant légèrement le visage pour lui donner plus de place, afin de mieux profiter des baisers - quand même - elle ferma les yeux en lâchant un souffle de bien-être.

Alors revenons à la question principale : où dormir? Tant qu'à faire, autant rester sur l'île... Elle repartirait via son ombre le lendemain, laissant le loisir au jeune homme de rentrer avec la navette - nan mého.
Les baisers descendaient lentement, et Mélina finit par se dire que s'il allait trop bas, elle même allait devoir mettre un hola. Il advint qu'elle n'en eut guère besoin, le fils d'Arès sachant apparemment où était ses limites, et celles qu'elle lui imposerait en public - l'intimité, après, ce serait autre chose.

Ainsi, toujours dans ses bras, elle obtint enfin la réponse tant attendue à sa question ; enfin, d'une certaine façon. Lucas semblait ne pas avoir compris qu'elle pouvait rentrer, et, d'une manière assez étrange, l'invitait presque à passer la nuit avec lui. C'était mignon tout plein, ça. La fille d'Hadès, bien au chaud, se blottit contre lui en restant dans ses bras, non pas pour se prémunir du froid - manquerait plus que ça - mais parce que c'était confortable, mine de rien, les bras d'un homme. La joue contre son épaule, les yeux mi-clos, les bras la retenant en lui enlaçant le buste, elle répondit à son tour.

"Je ne vois pas trop le problème de l'auberge de jeunesse. Enfin si, une possible délation, mais penses-tu que quelqu'un prendrait le risque de nous dénoncer, nous? Je ne suis peut-être pas très aimée, mais je suis crainte... J'opte pour un lit douillet là bas, plutôt qu'une nuit dans la boue du parc."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   Lun 3 Nov - 21:52

Bien, c'est partit pour l'auberge. Lucas indiqua sa moto.
- Mademoiselle si vous le permettez je vais vous amenez à cette chaleureuse auberge. Tu montes?

Lucas ne savait pas trpo si Mélina accepterait qu'il conduise. D'un autre co^té il n'avait pas vraiment d'autre moyen de transport à porter de main. Enfin, le pouvoir de Mélina, mais alors ils l'auraient utilisé pour aller directement sur l'île. Lucas ne conduisait pas si mal que ça et savait où se trouvait la dite auberge. Et puis c'était SA moto. Pas qu'il ne faisait pas confiance aux femmes au volant, ou plus vraisemblablement au guidon, mais il était comme ça avec tout le monde. Personne n'avait jamais conduit sa moto. Même la fois, où il était gravement blessé, il avait voulu se conduire lui même à l'hosto...
Bref il attendait la réponse de Mélina. Il partit déjà chercher sa moto à quelques mètres pour l'amener près de Mélina, tout en restant au guidon, genre pour s'assurer que se serait lui qui conduierait. Evidemment d'un avis extérieur personne n'aurait pu deviner qu'il était à ce point "possessif" sur sa moto. Bien entendu, il ne laisserait pas ces quelques morceaux de feraille devenir la chose la plus importante.

Lucas ne rassura pas Mélina sur sa conduite. Il avait passé le permi, ou presque (il n'était pas sur à 100 % maintenant qu'il y réfléchissait un peu mieux) mais de toute façon toute ses années à conduire lui avait permi d'acquérir un bon niveau. Il connaissait le code de la route, et le respectait presque de temps en temps. Disons qu'il ne tenait pas à tuer quelqu'un avec sa moto, et donc respectait le code,mais la nuit, quand il lui arrivait de faire une course ou deux il brûlait quelques feux rouges, et aussi quand il était énervé et qu'il avait besoin de se calmer, mais là ce nétait pas le cas. Ensuite il ne voulait pas avoir un accident et perdre sa bien aimée.

Lucas sortit un casque noir, comme la moto, Il le tendit faire Mélina comme une proposition. Son casque était accroché au guidon et n'attendait que ses cheveux blonds.

Il avait investit dans un second casque il y avait peu.Habituellement ses passagers se passaient de casque, mais avec les récents accidents et les changements de lois, il préféra en avoir un et cela lui était salutaire aujourd'hui. Car il doutait que Mélina monte sur la moto d'un élève sans sécurité. Quoique, avec son ombre elle pourrait certainement se sortir de ce genre de situation difficile, genre disparaitre juste avant l'impact. Enfin, il ne connaissait pas vraiment le pouvoir de Mélina, car il ne l'avait "utilisé" qu'une fois. Et peut être aimait elle le risque aussi...

{désolé du retard tu poursuis à l'auberge?]

[Méli says : oui. Mais pas aujourd'hui. Demain soir ou mercredi, sans doute. Ou ce soir si l'inspiration me vient par miracle. ]

RP CLOS.


Suite ==> http://via-diva.jdrforum.com/l-auberge-de-jeunesse-f83/une-nuit-lucas-melina-t247.htm#5057

_________________

Spoiler:
 


Quand il est Lui tout simplement...
By Mélina
(trop bow ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Savon [PV Calista, Orwalle, potentiellement Lucas mais libre à un tiers]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sombre et humide, mais libre
» Cours de dissection [Pv : Libre mais nombre de places limité]
» Luna et Patricia[Libre(mais demandez avant de poster)]
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'île des mortels :: Le parc-
Sauter vers: