Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Soif de tranquillité [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Soif de tranquillité [libre]   Mer 27 Aoû - 13:27

Deuxième jour de neige. Et cette fois, elle avait bien cru que le bateau ne circulerait pas à cause du temps capricieux. Mais il n'en était rien. Ainsi donc, Mélina avait pu mêler plaisir de la neige avec plaisir d'aller flirter avec l'île des humains. Si tant est qu'on puisse qualifier ça d'un plaisir... Les humains de base étaient bruyants, criards et pire que tout : sans intérêt. Non, ce qui avait d'attrayant dans cette île, c'était les multiples endroits à visiter, un parc plutôt calme ou, le lieu qu'elle préférait, le caprice des dieux.

*C'était pas le nom d'un fromage, ça, à la base?*

Qu'importe. Le caprice des dieux était un café situé dans la rue commerçante, très chaleureux et où il était toujours agréable d'aller. Surtout quand on connaissait les heures creuses, celles où il n'y avait presque personne. C'était tellement plus agréable que son bureau, dans sa chambre, pour organiser ses cours ou corriger des copies ! Et puis, le thé qu'il faisait ici était tout simplement divin...
La jeune femme marchait dans le froid, après être descendu du bateau, affrontant la tempête de neige qui sévissait aujourd'hui. Froid blizzard... Comme au pays. Ca n'avait rien de dépaysant. Si on oubliait qu'on était en été. Mélina tendit l'oreille, écoutant les quelques mortels qui parlaient, aux fenêtres, ou à l'abri sous un porche. Il mettait les caprices du climat sur le dos du réchauffement climatique. Comme quoi ce serait inadmissible d'avoir détraqué l'horloge biologique de la nature à ce point. En entendant cela, un sourire méprisant se dessina sur les lèvres de la jeune russe.

*Bande d'ignares...*

Et voilà que ce qu'elle cherchait se dessine au loin. Ahh... Quel bonheur. Impassible, elle allonge le pas pour rejoindre au plus vite l'établissement et y entre toujours avec calme. La porte refermée, le froid retombe et c'est une vague de chaleur qui l'envahit, réchauffant sa peau pâle et l'incitant à ôter sa cape noire. Les voiles de sa jupe longue et noire s'agitent sous ses pas alors qu'elle s'avance vers une banquette, autour d'une table pour quatre personnes. Elle posa sa cape à côté d'elle et en sort une petite bourse de cuir. Ah non, c'est pas ça, ça c'était ses drachmes... Elle fouille encore un peu et ressort un porte feuille. Perfect.

La serveuse arrive.

"Bonjour, Mademoiselle. Que désirez-vous?
- Un thé citron, avec rondelle, je vous prie."

La serveuse sourit, sans prêter attention au léger accent russe qui transparait même avec le sortilège de traduction. Attendant sa commande, la professeure s'étire et sort une liasse de papier, toujours sous sa cape. Et étudie les feuillets avec attention.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Hermione
Encore Bizuté
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Parent divin : Séléné
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Jeu 28 Aoû - 19:21

La jeune anglaise avait décidé de faire un break et alla sur l'île des mortels. Cela faisait bien longtemps maintenant qu'elle n'était pas allée chez des humains "normaux". Quatorze ans déjà...Quatorze ans qu'elle squattait l'école de demi-dieux...Que le temps passe lentement pensa t-elle. Elle se baladait donc sur l'île, enveloppée dans sa longue cape grise, déambulant comme un spectre quand elle arriva devant un café.

~Le caprice des dieux~

Ce nom lui décrocha un fin sourire. Si les mortels savaient seulement ce qu'ils disaient et ce qu'ils écrivaient...S'ils savaient que les dieux mythiques et si lointains étaient en fait à deux pas de chez eux...A deux pas d'eux...Une simple barrière les séparaient et certains mortels, qui ne l'étaient pas vraiment, avaient franchi cette barrière...S'ils savaient...
Hermione décidé d'entrer dans cette taverne afin de prendre un thé. Du Earl Grey, bien sûr. Elle ne vit pas l'autre professeur qui se trouvait à une table pour quatre et vint s'asseoir juste derrière cette table, dos à dis avec Mélina.

-Vous désirez quelque chose madame?
-Un Earl Grey please...

Elle commanda avec son maintenant célèbre accent britannique qui confirmait son choix, d'une certaine façon. On dit qu'elle n'aimait que ce thé là. Mais c'était bien évidemment faux. Seulement, c'était son préféré et elle aimait beaucoup celui qu'on préparait au caprice des dieux.
Ce qui était agréable, aux yeux de la jeune femme, c'est le fait qu'il n'y est presque personne dans le café. Les gens venaient soit avant, soit après, mais jamais durant ce créneaux ce qui permettait à la demoiselle de profitait du silence qui régnait à présent dans la salle.

Dehors, il neigeait toujours autant et la tempête faisait toujours rage. On aurait pu croire que c'était un dérèglement quelconque du climat avec l'effet de serre etc. mais il n'en était rien...C'était encore un coup d'une demi-déesse qui devait beaucoup s'ennuyer pour trouver matière à s'amuser en faisant neiger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Jeu 28 Aoû - 22:16

La jeune professeure fronça les sourcils en lisant les feuillets. Elle ne savait pas où elle avait dégotté ça, mais c'était bourré d'erreurs. Et dire qu'elle avait un instant songé à se baser là dessus pour ses cours... C'était dingue n'empêche. Non, monsieur, les grecs ne croient en un au-delà qu'à partir du IIème siècle, à l'invasion romaine. Jusque là, Hadès était le dieu des morts et du royaume souterrain, et non des enfers ! Seul les théogonies Orphiques supposaient cela. Mais ça concordait bien avec les mythologies monothéistes, aussi c'était entré dans la croyance populaire.
Mais qu'un mortel lambda pense ça allait encore, ce qui la révoltait, c'était qu'un thésard en lettres classiques puisse écrire ça ! Il avait séché trois heures de cours sur quatre ou quoi? Elle raya d'un geste rageur les inepties de la feuille, et corrigea en belles lettres rondes, rappelant un peu les caractères russes, les fautes qu'elle trouvait.

La serveuse passa vers elle, sans rien dire en la voyant concentrée sur son 'travail' de maniaque, et laissa l'addition derrière elle avant de passer à une autre cliente. La russe prit le sucre et le fit glisser avec la rondelle dans la tasse, remuant doucement, sans quitter les notes des yeux.

-Un Earl Grey please...

Hm? L'accent britannique prononcé fit lever le nez à la slave. Elle connaissait cet accent. Aussi célèbre que le sien. Parce que les professeurs, elle avec le russe, Anna avec l'allemand, et Hermione avec l'anglais, étonnaient leurs élèves par leur accent dans cette langue qu'ils devraient maîtriser parfaitement. Bah...
Revenons en à l'immédiat. Cet accent, il lui était familier. Elle se tourna lentement, voyant sa chère collègue derrière. Bah tiens, si tous les profs se mettent à venir ici en cas de tempête de neige... Deux options s'offrent à Mademoiselle l'associable absolue : soit elle joue bien son rôle, fait celle qui n'a rien vu, et passe pour une méchante auprès d'une fille de plus, soit elle engage la conversation. Le choix serait vite fait en temps normal, mais une force inconnue, avec la voix de sa mère, lui lança un 'sois sympathique au moins une fois dans ta vie !' sec et autoritaire. Et quand maman dit ça, on a pas envie de la contredire, voyez-vous.

"Bonjour, Hermione."

Euh... Ils disent quoi les gens civilisés, après bonjour?

"Il est rare de vous voir hors du manoir... Ou de l'île, plutôt." Le serveuse partie, elle se permettait quelques menus détails de leur vie habituelle. "Serait-ce la raison de cette neige hors saison?"

*L'humour t'a jamais réussi ma vieille...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Hermione
Encore Bizuté
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Parent divin : Séléné
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Ven 29 Aoû - 0:14

"Bonjour Hermione."
Tiens, cette voix glaciale avec cet accent russe aussi connue que l'accent d'Anna ou de Hermione...C'était la folle. Mademoiselle Ad. Mélina de son prénom. La jeune femme se retourna vers son interlocutrice et lui répondit gentiment:

-Tiens...bonjour Mélina!

"Il est rare de vous voir hors du manoir... Ou de l'île, plutôt.[...]Serait-ce la raison de cette neige hors saison?"

La jeune femme sourit. C'était un humour plutôt spécial que celui de Mélina, mais vu le personnage, on ne pouvait exiger un humour d'une finesse rare. De toute façon, Hermione était habituée. Elle était anglaise et Dieu sait si l'humour anglais était bizarre. C'est donc avec un sourire et un air légèrement amusé qu'elle répondit:


-Oh...Oui il est rare que je sorte de l'île...Mais là j'avais besoin d'air...Après...Je ne sais si c'est à cause de ce grand changement dans mon emploi du temps habituellement si carré que la neige nous recouvre, mais la tempête est apparue brutalement et elle persiste...Je m'ennuyais à l'école. Les mortels sont si mignons...Si naïfs...


Hermione était plutôt étonnée que Mélina lui parle et l'interpelle. Elle n'avait pas l'habitude de la voir "sociable et sympathique pour une fois". Elle était toujours habituée à la voir remballer les gens et les insulter gentiment. Mais là...Elle parlait à une femme qui avait le même titre qu'elle! Professeur! Mélina n'avait pas vraiment le droit d'être désagréable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Ven 29 Aoû - 13:03

Pas le droit d'être désagréable? Ah ! La bonne blague ! Mélina se fichait, en général, de savoir envers qui elle était désagréable. Professeur, élève, créature... Boarf, qu'importe, après tout ! Quand on est naturellement froide et cynique, la personne importait peu, ce qui comptait n'était que le plaisir de voir la figure se décomposer.
Et non, mille fois non (!), Mélina n'était pas folle. Elle était sévère avec ses élèves, bien souvent pire que tout dès le premier cours, mais ça s'arrangeait par la suite. Une fois l'autorité placée, il n'y avait plus que les enfants d'Arès à gérer, en général. Les trouillards ne venaient plus, et ne restait que les élèves sérieux qui avaient envie d'apprendre. C'est pour ça que dès les bases, la jeune femme se montre dure et les inonde de connaissances superflues : si les adolescents n'arrivent pas à gérer cela, ou qu'il la trouve trop tatillonne, ils ne viennent plus. Seuls les sérieux, courageux, ou ceux qui comprennent que les cours ne sont pas là que pour les emmerder - c'était vrai ça, quel prof n'avait jamais jubilé de savoir qu'il emmerdait profondément sa classe ?- reviennent. Et le cours devient plus simple, et même la fille d'Hadès se détend un peu, pour devenir l'érudit qu'elle était.

Cependant, la plupart du temps, tout le monde restait sur la première impression. Une personne sévère, à tel point qu'on la disait méchante, mauvaise et pourrie jusqu'à la moelle. Faut pas pousser non plus. Ne confondons pas associable avec folle ou méchante. Car elle était parfaitement équilibrée et prête à aider un élève au besoin, comme elle l'avait montré deux jours plus tôt à Lucas. Elle avait juste ses principes, ancrés dans les dures manières slaves. On pouvait le comprendre, les russes n'ont jamais été des doux, et même ses longues années passées en France ne pouvait ébranler sa nature profonde.

Revenons plutôt à la conversation. Gnagnagna, blabla sans intérêt. Génial. Elle allait s'emmerder à faire la conversation avec une nana qui semblait aimer parler mondanités... Gé-nial. Oh, elle n'allait pas l'insulter, comme la rumeur voulait qu'elle le fît en permanence, ce n'était pas son genre. Elle donnait des petits noms à ses élèves dans sa langue natale - ignare, stupide gosse... - mais quel prof n'avait jamais pensé ça de ses élèves? Non mais franchement, en quoi Mélina était-elle si différente? Elle était juste plus franche que la moyenne des autres, tout simplement. Enfin bon, une réputation est une réputation, elle n'allait pas s'en encombrer.

"Je ne sais trop. Je pense qu'une certaine personne doit jouer avec le climat..."

Pff, entretenir une conversation n'avait jamais été son fort.

"Naïfs, ces mortels? Hmmmmoui. Suffisamment pour changer de croyance populaire tous les mille ans, en tout cas, et oublier la précédente. Mais que voulez-vous..."

*Gnagnagna la prochaine fois t'écoutera pas la voix dans ta tête... Te voilà dans de beaux draps !*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Hermione
Encore Bizuté
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Parent divin : Séléné
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Sam 30 Aoû - 13:29

[dsl pour le retard]

Leur entretien ne commençait pas très bien...Enfin ça se voyait quand on avait un réel sujet de discussion mais là...Ce n'était ni plus ni moins que des formes de politesse inutiles et sans intérêt. C'est pour cette raison que l'anglaise ne répondit rien. Si elle répondait à cela, elle allait se fourrer dans un cercle vicieux sans fin. Mais il n'y avait pas que ça, Mélina parla un petit peu du climat et des mortels mais bon...Il n'y avait pas grand chose à redire là-dessus.
C'est alors qu'Hermione but une gorgée de son fameux thé.


-Perfect...Delicious!...Comment s'est déroulé votre premier cours?


Tiens, c'est vrai ça! Comment s'était déroulé son premier cours? Parce qu'au premier cours de la britannique, elles paraissaient toutes stressées et anxieuses. On aurait dit que quelqu'un les avait traumatisé...M'enfin bon. C'était plutôt comique sur le coup de voir tous ces petits demi-dieux qui sont censés avoir la force d'Hercule angoisser ainsi.


-J'espère que Lou va cesser de faire tomber cette neige...j'ai bien envie d'emmener mes élèves dans la forêt.


C'est vrai que toute cette neige énervait plutôt la professeur et bon nombre de ses élèves. Elle voulait directement passer au cours pratique et leur expliquer les bases sur place. Dans la forêt il n'y avait que des créatures innofensives...Pas de quoi avoir peur; enfin pouur Hermione. Rester coincée dans un manoir, ça la professeur le détestait. Elle aimait se sentir libre alors que le manoir lui rappelait un peu une prison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Mar 2 Sep - 14:17

Comment s'était déroulé son premier cours? Arf arf arf, comme si la question se posait. Si elle avait fait cours à son tour, elle aurait vu au degré d'intimidation et d'hésitation de ses élèves si elle était déjà passée avant elle. Arf arf. Qu'il était facile de traumatiser des élèves... Et après on se demande d'où venait sa réputation... Bref.

"C'est allé. Je pense que mes élèves ne seront sans doute plus très ravi de venir, mais je préfère me montrer dure dès le premier cours pour être laxiste ensuite. Enfin, laxiste... Tout est relatif. Ne suis-je pas sensée être folle, sadique et la plus méchante de tous?"

Elle eut un petit rire amer et froid, prenant sa tasse pour la porter à ses lèvres. C'est vrai que ces petits apprentis ne se rendaient pas compte de leur potentiel. D'ici quelques années, ils auraient tous la maîtrise de quelqu'un comme Hermione ou Mélina, et certains seraient même plus puissants - tout dépendait de la nature offensive ou non de leur pouvoir. Par exemple, la jeune professeur de mythologies ne doutait pas que Lucas serait un des élèves les plus puissants de l'école d'ici cinq ans. Quand elle disait de l'école, elle comptait les professeurs, avec. Ce gamin avait des capacités et une volonté de fer, il serait à même d'accomplir de grandes choses.

"Et le vôtre? Il me semble que vous n'avez jamais beaucoup de mal, avec vos élèves..."

Bah, elles avaient chacune des méthodes différentes. Mélina jouait sur la crainte de l'autorité, les incitant à la défier ou à se soumettre - une façon de se trouver soi-même et de s'améliorer, quand on y réfléchissait - ainsi que sur la sévérité, quand Hermione était laxiste, calme et douce. Chacun son truc.

Puis, parlons de la pluie et du beau temps. La neige, en l'occurrence.

"Hmm... Je ne sais trop. J'aime beaucoup la neige, alors... Il serait néanmoins bon qu'elle cesse, pour que les plantations puissent reprendre leur cours sans être trop déboussolées, je vous l'accorde."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Hermione
Encore Bizuté
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Parent divin : Séléné
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Mar 2 Sep - 18:38

La plus sadique, la plus folle la plus méchante de tous...Hermione ne répondit rien. C'était en effet la réputation de Mélina...Mais une réputation est une réputation! Il se pouvait très bien qu'elle soit gentille au fond...Sûrement même mais la jeune professeur ne voyait que le côté agressif de la russe. Elle baignait dans des préjugés et des ragots alors comment ne pas voir comme ces médisances?...Elle passa directement au cours. Ca s'était plutôt bien passé, il fallait l'avouer. Hermion s'était attendue à bien pire.

-Mon cours s'est assez bien déroulé...Mes élèves ont bien participé mais il a fallu que je l'ai pousse. Ils étaient plutôt réticents...Ils n'osaient pas trop me répondre. Mais c'est la première fois qu'ils m'ont comme professeur, cela ira en s'améliorant.

"Il serait néanmoins bon qu'elle cesse, pour que les plantations puissent reprendre leur cours sans être trop déboussolées" Oui mais il n'y avait pas que les plantes...En fait Hermione s'en fichait des plantes. Elle ne voulait pas que les animaux et les créatures soient en hibernation en croyant que l'hiver reviendrait plus tôt ou tout autre chose aussi balo. C'était bien la théorie mais elle voulait passer à la pratique. Elle but encore une gorgée de son thé avant de reprendre avec un air presque moins sympathique et plus sadique, psycothique:


-Aujourd'hui je leur ai demandé de me citer des créatures mythologiques. Ils m'ont ressortis Pégase, la Gorgone ou tout autre chose. Ils n'ont fait que réciter ce qui se trouvait dans leurs bouquins. J'aimerais bien les voir à l'oeuvre face à un griffon en colère et incontrôlable ou face à un centaure...Ces petits ont beaucoup de choses à apprendre de ces créatures. Ils fixaient les représentations accrochées au mur avec des petits regards d'enfants. Ils s'attendent à voir des gentils chiens bien dressés...


C'est vrai ça! Les créatures mythologiques ne sont pas toutes des pégases gentils qui vous accompagnent jusqu'à Zeus! Il y a des êtres dangereux et incapables de vivre avec des "humains" qui se cachent parmis ces pégases et ces anges. Arès est un dieu. Cela en fait-il un dieu gentil? Non. Il ne faut pas croire que les créatures mythologiques sont ces choses mi-cheval mi-scorpion ou on ne sait quoi qui paradent devant les demi-dieux en attendant qu'ils aient terminé leur cours! Et ça, Hermione allait devoir leur apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Mer 3 Sep - 14:11

Mélina écouta attentivement les paroles d'Hermione, hochant la tête de temps à autres. Elle s'en foutait, dans le fond... En fait, elle était en plein dans la mondanité. Après tout, quand on pose une question à quelqu'un, c'est uniquement pour qu'on vous la retourne. Après tout, n'était-ce pas ce qu'il s'était passé? Mélina avait donné quelques détails, avait retourné la question et... Visiblement, l'autre professeur n'avait attendu que cela. Pouvoir déblatérer longuement sur les élèves dont elle avait la charge ce semestre-ci.

"Réticents? Hm, ils ont été plutôt actifs avec moi. Trop vagues et peu précis, mais actifs."

Et il y avait fort à parier qu'ils ne le seraient plus beaucoup, désormais. Mais notant tout de même que Mélina avait presque fait un compliment sur ses élèves. Presque.
Passons à la suite. Parce que son interlocutrice se montrait assez loquace. Pff, elle n'aimait pas les bavards. Mais elle se garda bien de le dire ou de le montrer. Et voilà qu'Hermione repartait sur les élèves alors que la fille d'Hadès avait tenté de détourner la conversation sur autre chose - en suivant ce qui lui avait été donné. Ah, oui...

"Oui, ils ont encore la naïveté des mortels. Mais ils ne tarderont pas à se rendre compte des choses. Je suis certaine que c'est déjà le cas pour certains, par ailleurs."

Elle but une gorgée de thé avant de reprendre.

"Je pense que le problème vient de leurs connaissances, justement. Ils ont l'air assez... familiés avec la mythologie. Je suis certaine qu'ils connaissent les grands monstres, le Sphinx, le Minotaure , l'Hydre de Lerne... Mais pour eux, ce sont des monstres vaincus qu'ils n'auront jamais l'occasion de rencontrer. Parce que la mythologie les décrit comme déjà vaincus, et morts. Sans vouloir vous dire ce qui est à faire, je pense que c'est cette illusion qui est à briser."

Elle secoua la tête, comme lasse.

"Ils ne saisissent pas la portée de leurs actes. Et je pense qu'ils ne saisissent pas de fait la dangerosité de leurs futurs adversaires."

Pour quelqu'un de non-bavard et qui détestait parler, elle avait battu tous les records, là...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Hermione
Encore Bizuté
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Parent divin : Séléné
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   Mer 3 Sep - 18:33

Hermione écouta les réponses de Mélina. Elle n'avait rien à ajouter. Absolument rien. Et pour une fois, elle ne conduit pas la conversation sur un autre sujet. Elle se tut. Elle ne savait pas de quoi parler avec quelqu'un comme Mélina. La professeur ne savait pas vraiment comment la femme réagirait par rapport à tel ou tel phrase..Ou tel sujet.
Hermione finit son thé avant de se retourner un dernière fois vers Mélina. La jeune femme sentait que la conversation allait bientôt se terminer vu comment elle avait commencé. Non mais c'est vrai...Hermione n'était pas la plus bête des filles de cette île et elle avait relativement bien compris que cet entretient ne mènerait à rien.

C'est alors avec un beau sourire plus poli que sympathique que la jeune femme prit congé de la professeur. De toute façon la professeur était presque sûre qu'elle n'intéressait pas spécialement Mélina et que celle-ci l'avait apostrophé par simple politesse. Elle aurait pu se taire...Hermione ne l'avait pas remarqué!


-Bon et bien je vais vous laisser Mélina. Cela m'a fait plaisir de vous voir ça faisait longtemps que je ne vous avais pas vu!


Elle lui sourit une dernière fois et se leva avant de remercier le gérant du café et de s'en aller sous la neige glacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soif de tranquillité [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soif de tranquillité [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'île des mortels :: Le café " Le caprice des dieux"-
Sauter vers: