Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans la neige [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Dans la neige [libre]   Mar 26 Aoû - 12:46

Il neige. On est fin août et il neige. Encore une lubie de la directrice, ce truc... Qui d'autre pourrait avoir ce genre d'idée un peu... Farfelue? Alors forcément, les satyres ne sont pas dans les champs. Après avoir pris les précautions nécessaires pour que les fruits et légumes ne souffrent pas du froid ambiant, ils sont allés hiberner quelque part, laissant les prés sans surveillance.
Un manteau blanc s'est étendu sur les plantations protégées, épais de dix à vingt centimètres par endroit. Le paysage était désolé, presque mort. C'était dans des instants comme celui là qu'on se rendait compte de la magie des lieux : les arbres s'étaient dépouillés de leurs feuilles en une nuit et, si demain il faisait beau, il pousserait des bourgeons sur les branches. Le miracle de la vie...

Tu parles.

Mélina adorait l'hiver. Aussi les excentricités du climat ne la gênait pas lorsqu'on était en été. Un peu plus lorsqu'il régnait un temps caniculaire en hiver. Cette nature morte faite de désolation, c'était si beau, si... Calme... Tout s'était endormi l'espace d'un ou deux jours, et tout le monde devait sortir pulls et autres parkas. Concernant la russe, c'était la cape qui était de sortie. La cape d'invisibilité laissée dans sa chambre, il lui avait fallu faire attention pour ne pas se tromper. Car les deux étaient d'un noir d'encre dès lors qu'on ne les portait pas...
En tout cas, les caprices du temps ne l'affectaient guère. Ses origines lui permettaient d'y être habituée : très froid l'hiver, très chaud l'été, la seule chose un peu difficile pour elle, c'était la pluie. Autrement...

On pouvait la suivre à la trace, pour une fois. Ses pas s'enfonçaient dans la neige, et elle avait préféré pour cette petite promenade rester normale, sans user de ses dons. Donc, elle se rendait à pied d'un endroit à l'autre.
Habillée entièrement en noir, cape noire, pull moulant (sans col roulé) noir, jean noir, chaussures blanches - nan j'rigole, elle a des bottines noires - elle se détachait parfaitement du décor par la couleur, mais s'y accordait entièrement par son côté froid et calme, que traduisait la chute de neige. Ses boucles retenaient un peu les flocons, donnant l'impression de loin qu'elle avait des cheveux blancs.

Elle avançait calmement dans les champs. Doucement, sans se presser, pour profiter du temps frais. Aaah... Que c'était agréable... Plus jeune, elle n'aurait pas hésité à faire un bonhomme de neige, ou à faire une bataille de boules de neige. Avait-elle vraiment passé l'âge? Non, le problème était ailleurs : on ne faisait jamais cela seul. Et elle n'avait jamais eu qui que ce soit pour jouer avec elle. Et ce n'était pas aujourd'hui que cela changerait.
Lentement, elle s'arrêta pour se baisser et ramasser un peu de neige sur le sol. C'est froid, c'est beau... Envoûtant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Viggo
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 23
Localisation : Drague-land
Parent divin : Zeus
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Mar 26 Aoû - 19:53

[Bataille de boules de neiges ?]

Au matin, quand Viggo s'était réveillé, il avait été émerveillé par la neige qui tombait... Le premier cri qu'il avait crié ce jour-là, au lieu de son habituel "Oh ja!", était "Maaaaaaaaaisoooooooooooooooooooon !!!" tant il était heureux de voir l'épais manteau blanc recouvrant le monde autour de lui, lui rappelant immédiatement de beaux moments d'enfance avec ses cousins, à jouer dans une forêt enneigée juste à côté de Copenague où il allait parfois durant la période des fêtes de fin d'année pour se réunir avec sa famille. Que de beaux souvenirs remontaient à sa mémoire... Il s'était habillé ce jour là d'un pantalon blanc et d'un très épais pull d'un bleu un peu argenté avec une parka très confortable et très chaude de couleur brune. Il avait un bonnet de la même couleur que le vêtement de laine ainsi que d'une écharpe de la même texture, aussi bleue-argentée. Il avait également à ses pieds, en plus de l'épaisse paire de chaussettes, des après-skis bruns. Il avait décidé de partir se promener, et pour éviter de se faire aveugler par la luminosité de la neige, il avait mit des lunettes de soleil.
Une fois à l'extérieur, il huma l'air gelé. Que du bonheur, ce parfum humide, froid, naturel, scandinave... Il partit en direction de la presqu'île de Leucé, se demandant si les satyres travaillaient encore malgré la neige. Elle était apparue sans prévenir et... Et depuis quand neigeait-il à cette saison ? Il y a quelques jours encore, le soleil était haut dans le ciel, réchauffant la terre avec ardeur. Maintenant ne subsistait que le gel. Bah... Il aura bien l'occasion de se renseigner là-dessus !
Il arriva dans les champs, où il vit une silhouette noire marcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Mar 26 Aoû - 22:25

[chiche?XD]

Elle souleva la neige jusqu'à ses narines et respira doucement l'odeur qui s'en dégageait. Beaucoup diront que la neige n'est que de l'eau et qu'elle ne sent rien, mais au contraire, elle respire la pureté de la désolation qu'elle sème sur la nature. Et puis, cette sensation froide, au creux de sa main, à travers ses élégants gants noirs... Quel soulagement de voir que le froid est toujours là pour rappeler au monde que Zeus n'est pas le véritable maître, mais qu'il est surpassé par Hadès et son complice Thanatos...

La jeune femme reposa la neige sur le tas et se redressa complètement, sentant un léger souffle de vent agiter ses boucles noires. Froid, incisif, mais tellement appréciable ! Elle ferma lentement les yeux pour mieux apprécier l'étrange caresse, avant de pousser un soupir. Et de reprendre lentement sa route à travers les champs.

Puis... Elle sent une présence. Un pressentiment plus qu'une certitude et elle se raidit, laissant ses yeux balayer autour d'elle. Qui vient troubler son havre de paix et de tranquillité? Encore un suicidaire qui n'avait pas froid aux yeux - sans mauvais jeu de mots...

Mélina passa sa langue sur ses lèvres et accrocha du regard une silhouette blonde, un peu plus loin. Tiens, un élève qu'elle n'avait pas eu l'honneur de voir à son cours... Blond... Donc certainement pas africain, ni asiatique, à forte tendance d'être un canadien ou un scandinave... Bien que le reste ne soit pas à exclure. Mais bon, qui disait scandinave, disait personne résistante au froid. Donc potentiel emmerdeur pendant ses promenades hivernales. Et ça, ça c'était pas cool.
Quoiqu'il en soit, la jeune professeure détourna rapidement son regard de l'adolescent. De toute façon, elle aurait bien l'occasion de le revoir à un moment ou à un autre...

[désolée, Mélina ne va pas vers les gens, question d'habitude ^^"]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Viggo
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 23
Localisation : Drague-land
Parent divin : Zeus
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Dim 31 Aoû - 18:26

[En équipe de deux face à des satyres ? Sinon, chiche !]

Viggo s'approcha de la silhouette. Une belle jeune femme tout de noir vêtu, à la chevelure blanche. A moins que ça soit de la neige... La personne ne fit pas grandement attention à lui, et continua sa marche hivernale. Le nordique se dirigea alors vers elle. D'un naturel ouvert, une rencontre de plus est toujours sympathique pour lui. La neige crissa sous ses pas, le vent ne perçait pas ses nombreuses couches vestimentaires, même si son manteau était grand ouvert. Une fois proche de la femme, il la salua poliment, la jugeant du regard :


- Bonjour !

Ce devait être une prof ou une élève très âgée. En tout cas, elle n'avait pas l'air d'être une petite adolescente facile à séduire. Il n'était pas sûr de vouloir faire tomber sous son charme cette personne : elle n'avait l'air d'être toujours très cool. Comme il s'en était un peu douté auparavant, elle n'avait pas les cheveux blancs, ce n'était que de la neige. En dessous, la chevelure était noire, ou brune. Pas facile à dire. Cela rappela à Viggo un souvenir de jeunesse, avec l'une de ses petites amies, au ski en Norvège. Il avait neigé et il y avait eu beaucoup de neige dans la chevelure châtain clair de la fille, qui avait fondu puis regelé dans les télésièges, si bien qu'elle passait ses soirées à enlever les énormes glaçons coincés sous sa toison. Un souvenir très marrant...
Revenons à l'étrange femme trop bizarre trop glauque trop tout : il lui tendit sa main, en souriant gentiment et en se présentant :


- Je suis Viggo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Lun 1 Sep - 17:35

[ Avec les satyres? Tenu ! ]

Perdu. Elle était tombé sur un gamin sociable, qui n'hésitait pas à venir au devant des autres, que ce soit apprentis, professeurs ou satyres... Satyres? Elle était sûre d'en avoir aperçu un. Mais là n'était pas le problème pour le moment. Le jeune homme s'était avancé vers elle et, comble d'altruisme, avait tendu la main vers elle dans un geste sympathique. En effet, celui-ci ne pouvait être que nouveau. A ne pas être venu à son cours et ne pas avoir entendu parler de la Mééééchaaaaante Mélina, facile à reconnaître par son côté froid et son bavardage aussi fourni que celui d'un serpent à sonnette, il ne pouvait être que nouveau. Et encore, pour sûr qu'il y avait au moins un élève qui avait réussi à lui parler d'elle.
Si pour certains professeurs, cette 'célébrité' était tout à fait plaisante, ce n'était pas le cas de la jeune femme. Déjà, avoir une réputation auprès des élèves, hmpf, kwa. Mais quand en plus, celle-ci est erronée et circule comme une trainée de poudre... La fille d'Hadès était devenue en un rien de temps une folle qui faisait de la potion à base de bave de crapaud et de cervelle de bébé encore fraîche, toute chaude, dans sa chambre. Alors que ce n'était qu'une femme froide, certes sévère et associable, mais sympathique, dans le fond - il faut avoir une bonne pelle.

Ca tend la main. N'importe qui se sentirait obligé de la saisir et de la serrer. Mélina n'est pas n'importe qui. Elle jaugea la main d'un regard froid, toujours, une micro-seconde seulement, mais cette micro-seconde est une intense réflexion de sadisme ou non, à savoir si elle va le laisser comme ça longtemps, ou si elle va faire comme tout le monde. Elle vient ensuite la serrer, doucement, presqu'avec tendresse. Elle n'a pas une forte poigne, et son côté doux (je vous assure) de femme transparait légèrement - à noter que le seul moment où on remarque ça en général chez elle, ce sera avec un enfant en bas âge ou avec un amant.
Ca ne dure qu'une seconde. Faut pas pousser non plus. Un simple contact et elle le lâche, récupérant sa main pour la laisser retomber le long de son corps vêtu de ténèbres.

Il dit s'appeler Viggo. Un nom peut courant. Qui sonne scandinave, comme elle l'avait supposé avant de se traiter d'imbécile. Mais qui fait 'tilt !' dans son esprit. Elle a vu ce nom le matin même sur la liste des derniers arrivés. Viggo, le fils du faiseur de foudres. Dans l'intimité de son crâne, elle l'aurait surnommé 'l'un des innombrables rejetons du libertin ultime'. On ne pouvait juger du premier coup d'oeil, mais la professeure, à sa belle gueule, se doutait qu'il devait être de la même graine que Papa. Une jeune fille en détresse ?! Où ça?

*Pathétique...*

"Mélina. Professeur de Mythologies."

En se présentant à son tour, elle saurait à sa réaction s'il avait déjà entendu parler d'elle ou non, et saurait l'attitude qu'elle devrait ainsi adopter. Autre chose, concernant cela : elle ne comprenait pas que les apprentis ne soient pas capables de deviner son parent divin. Après tout, elle était froide, assez glauque, et avec son caractère... Bah. Le pire, c'était ceux qui la croyait apparentée à cet excité d'Arès. Elle avait une tête à aimer se battre ?! Tiens, en parlant de se battre...

"Si j'étais toi, je poserais cette boule de neige sur le champ."

La voix de Mélina avait retenti, forte et cinglante, mais pourtant, ses lèvres n'avaient pas bougé d'un pouce. Et elle semblait venir de l'autre côté de la ligne de plantation.
Un oeil aiguisé aurait vu immédiatement que son ombre, au lieu de s'étendre derrière elle, était derrière un satyre, de l'autre côté des plantes. Ce dernier tenait une boule de neige dans la main, et visait la professeure. Il sursauta en entendant sa voix. Mais un satyre, c'est très joueur. Pire, c'est emmerdeur. Et, comme tout le monde s'y attend, il lance quand même la boule de neige, qui se dirige droit vers elle et finit... Dans le vide. La créature ne comprend pas tout de suite, jusqu'à sentir qu'on le soulève par les pattes, pour le jeter dans la neige. La professeure, avec son ombre aux pieds, venait de le lancer dans un gros tas de neige, évitant la boule de neige par la même occasion.

"Je t'avais prévenu."

[s'il te prend l'envie de jouer d'autres de ces saloperies, ne te gêne pas ^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Viggo
Demi-Dieu Lambda
avatar

Féminin Nombre de messages : 117
Age : 23
Localisation : Drague-land
Parent divin : Zeus
Date d'inscription : 23/08/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Dim 12 Oct - 11:53

[Les mega-posts que tu fait... Je me sens nulle à côté]

La jeune femme sembla le considérer un instant puis lui serra la main qu'il tendait depuis déjà quelques secondes. Ce geste était tendre et doux, mais il se termina très vite. Éprouverait-elle de la répugnance pour le beau Viggo ? La folle dingue : n'importe quelle personne censée du genre féminin se jetterai sur lui après lui avoir frôlé sa belle peau de fils de Zeus. Mais c'était son droit : si ça se trouve, elle était fille d'Aphrodite et était alors très peu sensible au charme des autres demi-dieux n'étant pas de sa famille directe, mais elle n'était pas assez belle. Non pas qu'elle était moche, mais elle n'avait pas la tête d'une fille absolument magnifique, craquante et dont les photographies recouvrent entièrement les murs des adolescents boutonneux, totalement fous de son visage et de son corps. Mais peut-être était-ce son pouvoir : se rendre laide afin de pouvoir se fondre à la populace !? Qui sait... Il faudra qu'il se renseigne sur le sujet.
Elle se présenta : Melina, prof. Une très belle matière, certes, très intéressante à suivre et enseigner, mais tout de même... Prof. On ne drague pas ses profs. On ne parle pas à ses profs. On ne sourit pas à ses profs. On met des punaises sur leurs chaises, de la colle forte sur leur bureau, mais on sympathise rarement avec eux. Mais elle s'était présentée de façon agréable, ne donnant que son prénom et non son nom. Peut-être voulait-elle bien s'entendre avec ses élèves... Il répondit d'une voix claire, un brin peu assurée, mais plutôt agréable :

- Enchanté.

Enchanté... Depuis quand il utilisait ce mot ? Hem... Sa mère lui avait appris l'extrême politesse, mais il n'utilisait jamais "enchanté". Mais quelque chose l'avait poussé à dire cela. D'où cela venait ? Il ne le savait pas : peut-être son arrivée sur l'île, peut-être le regard énigmatique de la jeune professeur, peut-être...
Il fut coupé dans ses pensées par la voix de la jeune femme, sèche, autoritaire, qui jaillit... Non, elle ne jaillissait pas de ses lèvres. Si c'était cela son pouvoir, la théorie de la fille d'Aphrodite pouvant se rendre aussi moche était rayée. Mais revenons à ses paroles : elle l'interdisait de lancer une boule de neige. Quoi ? Mais non ! Il n'avait pas encore eu le temps de la façonner ! Elle savait lire l'avenir en plus, cette femme ! Ou les pensées ?
Viggo comprit alors très vite que ce n'était pas à lui que ces mots étaient destinés. Derrière eux, un satyre armé d'une boule de neige, boule de neige qu'il lança... dans rien. Melina avait disparu de l'endroit où elle était pour apparaître derrière la saleté. Le scandinave fit un bond en arrière afin d'éviter la boule puis lança un regard perturbé à la jeune femme. Celle-ci sembla être décidée à lui faire sa fête, au satyre.
Une femme qui se bat ! Ma-gni-fi-que ! Mais avec un satyre, c'est un peu moins glamour. Bah... C'est déjà ça.
Il sentit alors une boule le toucher entre les omoplates. Il se retourna et... une armée de satyres -bon, okay, juste trois- l'attendait, boules de neige en main. L'adolescent les regarda, considérant leur nombre, leur taille, leur force et leur cracha :


- Si c'est la guerre que vous voulez...

Il s'abaissa vers le sol et sembla recueillir quelque chose.

- ... vous l'aurez !

Et en un rien de temps, il leur lança plusieurs amas de neige à la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   Dim 12 Oct - 12:49

N'importe quelle personne censée du genre féminin se jetterai sur lui après lui avoir frôlé sa belle peau de fils de Zeus. Encore une fois, Mélina n'est pas n'importe quelle personne du genre féminin et, pour couronner le tout, n'avait rien de censé ! Non mais franchement, vous réfléchissez à ce que vous pensez, parfois? Vous voyez Mélina, 26 ans, se jeter sur un morveux de dix ans de moins sous prétexte qu'il est mignon (ndla : ce rp se déroule avant toute relation avec Lucas u.u) ? Non. Ce n'est pas son genre. Encore moins concernant un coureur de jupons, qui se veut mignon et qui n'attache d'importance à quoi que ce soit que si la chose en question porte jupons. En d'autres termes, il valait mieux pour ce scandinave qu'il évite de se montrer trop avenant avec elle. Sinon gare à ses fesses.
Mais passons à l'action même : elle avait maîtrisé un satyre mais déjà trois autres s'étaient montrés. Hmpf. Saloperies... Elle ne pouvait pas non plus leur faire subir le même sort à tous... Néanmoins, elle songea que ces saletés feraient mieux de travailler sur les plantes pour qu'elles résistent au froid plutôt que de jouer et batifoler dans la neige. Oooh si elle avait un pouvoir plus offensif, qu'est-ce qu'ils se seraient pris, ces sales bêtes... Néanmoins, ce serait sous-estimé Mélina que de penser qu'elle n'était pas fichue de jouer dans la neige. Elle était russe, non? La neige elle connaissait. Et très bien.

Elle se baissa calmement, et prit de la neige, froide, contre sa peau blanche et nue. Elle forma doucement la boule avant de la lancer sur l'un des trois satyres, contre lesquels se battait Viggo, d'ores et déjà.

['solée, c'est court, mais l'inspi est partie...]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la neige [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la neige [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pas sur la neige...[Libre]
» LES CHEVREUILS DANS LA NEIGE / GUSTAVE COURBET
» Vient t'amuser dans la neige ! [Libre]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pique-nique dans la neige [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: La presqu'île de Leucé :: Les champs-
Sauter vers: