Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tristan [validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tristan
Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Parent divin : Phobos
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Tristan [validé]   Lun 25 Aoû - 14:54

Nom : Demans

Prénom : Tristan

Âge : 16 ans

Pays d'origine : il vit en Italie mais sa mère est française.

Parent divin : Phobos

Animal : une veuve noire, Iseult.

Pouvoir : Tristan est capable de faire apparaître la pire peur des gens. Ce n'est pas un pouvoir très développé puisque pour l'instant, l'apparition se limite à une simple image dans l'esprit. Grâce à ce pouvoir, il peut également infiltrer les rêves et les transformer en cauchemar.
Précision : il s'agit de la pire peur que vous avez au moment de le rencontrer, glisser dans les escaliers par exemple... De plus, Tristan ne peut pas connaitre la peur qu'il a généré en vous, sauf si vous lui en parlez.

Arme : un glaive qu'il n'utilise jamais (niveau : très médiocre)

Objet magique : son glaive, appelé Effroi. Il suffit qu'il prononce son nom pour qu'il apparaisse dans sa main. C'est un cadeau d'Ares.

Caractère :

Tristan est un solitaire, d'abord à cause de son pouvoir, mais aussi par principe. Il n'aime pas les autres, humains comme demi-dieux : il les considère comme des êtres inférieurs, soumis à la peur. Le garçon a toutefois beaucoup de respect pour les Dieux, eux seul ne sont pas les esclaves de son père Phobos. Tristan n'est pas quelqu'un d'extraverti, mais ce n'est pas pour autant qu'il est timide, il a une forte personnalité et prend un malin plaisir à torturer les gens. Il est aussi très manipulateur. Il lui arrive parfois de piquer des crises de colère assez dévastatrice, il tient ce caractère de son grand-père, Ares.
Tristan n'est pas un partisan du mal, loin de là, il a même un certain honneur : si il vous fais une promesse, vous pouvez être sûre qu'il la tiendra, et c'est pour cette raison qu'il n'en fait jamais. Il n'attaquera pas non plus un individu par surprise ou blessé. D'ailleurs, le garçon n'aime pas la violence physique, il préfère de loin la violence psychologique, plus efficace à ces yeux.
Il aime la musique classique et le rock, mais déteste presque tout le reste. Ce n'est pas parce que son père est le dieu de la peur qu'il est fan d'heavy metal. Le garçon aime lire, surtout les romans historiques : ils aiment voir la façon dont les humains se débattent désespérément pour survivre.
Tristan a déjà été amoureux, une fois, de sa propre grand-mère : Aphrodite. Il ne l'a vu qu'une minute et son souvenir reste graver dans son coeur. Peut-être est-ce pour cela qu'il méprise toutes les filles maintenant ? En effet, personne ne peut rivaliser avec la déesse.
En conclusion : Tristan est un garçon qui suit sa propre voie, s'amusant des faiblesses des autres. Il n'a ni but ni rêve, à part celui d'être là et de vivre en écrasant ses camarades. Si jamais il parait gentil avec vous, méfiance, c'est qu'il prépare quelque chose...

Physique :

Le garçon est le descendant d'Aphrodite, et cela se voit : il a une silhouette élégante, un maintient toujours parfais, juste ce qu'il faut de muscles pour être mince sans pourtant paraître anorexique, de plus ses cheveux rouges n'ont jamais besoin d'être coiffés, ils conservent toujours son côté "rebelle sortit du lit" qui fait fureur chez les jeunes. Oui, Tristan aurait vraiment pu être beau si il ne dégageait pas une telle aura... effrayante. Ses yeux semblent déjà avoir vu l'enfer et quiconque s'y plonge ne peut s'empêcher de frissonner. Lorsque le garçon sourit, il ressemble à un tueur venant de se découvrir une nouvelle victime. ses ongles sont noirs sans même qu'il ait besoin de les vernirs.
Côté vêtement, Tristan s'habille de façon plutôt normale : jeans et tee-shirt comme tous les ados de son âge, avec une prédominance de rouge. Il a un tatouage en forme de bracelet sur la main droite, il est écrit : tout le monde a peur, même la peur elle-même.
Cette aura effrayante qui l'entoure est censée repousser les gens, mais il est bien connu que la peur fascine et c'est pour cela que Tristan attire souvent les regards et qu'on vient tout de même lui parler.

Histoire :

Le premier vrai souvenir de Tristan, c'est le visage de sa mère tordu par l'effroi, alors qu'elle essayait de le noyer dans la baignoire.
Marie Demans était une gentille fille un peu trop téméraire : sa passion ? Les sports extrêmes ceux où l'on côtoie la mort la peur au ventre. Pas étonnant que Phobos ait trouvé en elle la compagne idéale. Marie n'a jamais su qu'elle était cet homme si effrayant qui avait passé la nuit avec elle n soir d'orage. Si il n'y avait pas eut Tristan, elle aurait pu croire à un cauchemar.
Un cauchemar... Après trois ans en tant que mère de cet enfant étrange, Marie en vint à se demander si ce n'était pas le fils du diable. Elle sombra peu à peu dans la folie, essayant à plusieurs reprise de tuer son propre fils. Mais à chaque fois, l'enfant était miraculeusement sauvé.

Finalement, si La Chose ( c'est ainsi que marie surnommait son fils) ne voulait pas mourir, alors c'était à elle de le faire. Marie Demans s'ouvrit les veines un mardi soir, le mercredi matin on la retrouva en vie, mais toujours aussi folle.
Tristan fut placé chez des cousins à lui, en italie, pays de l'huile d'olive et du soleil. Mais l'horreur semblait être à ses trousses : suite à certains évènements inexpliqués, on décida de placer l'enfant dans un monastère catholique. Il avait huit ans à l'époque et se calvaire dura cinq ans. Peu à peu, l'enfant pris conscience de son étrange pouvoir : il maitrisait la peur ! Très vite, le monastère devint son terrain de jeu. Le fameux suicide collectif de trois des moines fit d'ailleurs sensation, la presse ne parlait plus que de ça. L'enfant fut transféré dans un autre monastère pour ne pas succomber à cet "influence néfaste". Cela le fit beaucoup rire.

A treize ans, un évènement important vint bouleverser son existence : il vit une femme, et pas n'importe laquelle, Aphrodite en personne. C'était un matin d'hiver, il faisait froid mais le jeune garçon s'en moquait. Il courait dans la neige, émerveillé par toute cette masse blanche qui s'étendait devant lui. C'est là qu'il l'aperçu. Une femme, non, LA femme. Aphrodite dans toute sa beauté, elle marchait tranquillement, ses pas ne s'enfonçaient même pas dans la neige. C'était la beauté incarnée. Elle tourna son regard vers lui.
*Elle m'a vu !*
Le coeur de Tristan battait si fort dans sa poitrine. A cet instant, il sut qu'il pourrait mourir pour elle, mourir pour une seule de ses paroles.

" La peur vaincu par l'amour, c'est pathétique mère..."

C'était une autre voix qui avait parlé, une voix effrayante et ténébreuse, ironique. Si puissante que Tristan s'évanouit. Lorsqu'il se réveilla, il n'y avait plus personne. Avait-il rêvé ? Peut importe, le lendemain, il avait quitté le monastère.
Les années qui suivirent furent les meilleures de son existence : il les passa à terrifier les gens. C'était si jouissif de découvrir les vicissitudes de l'espèce humaine. Il eut plusieurs statuts : vagabond, terroriste, mafioso. Bientôt, il eut tout un gang à ses pieds. Un gang qu'il méprisait évidemment, mais qui l'amusait beaucoup. L'adolescent ne se battait que très rarement, même si sa condition physique était bonne. Évidemment, il lui arrivait de se faire tabasser, mais ce n'était pas un problème pour lui. La violence était si... primaire. Se faire battre ainsi ne le dérangeait pas. Et puis, il parvenait toujours à se venger, d'une façon ou d'une autre. C'est lors d'un de ces combats qu'il reçut son glaive Effroi en cadeau. Arès jugeait sans doute qu'il était trop faible. Le soir même, Tristan fit un agréable cauchemar où il apprit toute la vérité sur sa nature.

Avec un père comme Phobos, il se sentit plus puissant que jamais. Par contre, cela lui déplut beaucoup de savoir que la femme de sa vie était une déesse et qui plus est, sa grand-mère. Mais ce n'était pas son genre de s'apitoyer sur le passé.

Il continua de semer la peur dans les cœurs des hommes, avec encore plus de plaisir depuis qu'il connaissait son père. Il était fier de perpétuer son glorieux héritage. D'ailleurs, Tristan fit un jour un petit crochet par la France pour "visiter le pays", avant de revenir hanter l'Italie. Dès son retour, il apprit que sa mère était morte : malgré le service de sécurité de l'hôpital psychiatrique, elle était parvenue à se suicider. Selon la date, cela s'était passé pendant le voyage en France de Tristan. Une coincidence qui n'en était pas une, évidemment. Il ne se déplaça même pas pour les funérailles.
L'adolescent était très heureux de vivre dans un pays aussi beau que l'Italie.

Malheureusement, cela ne devait pas durer : il se fit attaquer par un monstre trop puissant et faillit presque en mourir. Après un séjour à l'hôpital pour se remettre de toutes ses blessures, Tristan apprit (en rêve comme d'habitude) qu'il devait aller dans une sorte d'école, pour apprendre à se défendre.
Gnoti Sauton, voilà comment elle s'appelait.
Ce qu'en a pensé Tristan ?
*Super, un nouveau terrain de jeu..*
C'est ainsi qu'il débarqua dans l'école pour demi-dieux.
" Prenez garde mes cousins, vous allez découvrir vos peurs et vos faiblesses."
Bien que conscient de n'être le fils que d'un dieu mineur, Tristan n'était pas là pour se laisser dicter ses pensées. Il allait apprendre à combattre et en profiter pour leur montrer à tous que la peur gagne toujours.


Dernière édition par Tristan le Lun 25 Aoû - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Tristan [validé]   Lun 25 Aoû - 17:32

Va falloir que je découvre de quoi Mélina a peur... XD Sinon, l'intervention d'Aphrodite me plait moyennement, mais tu es validé Smile

Bienvenu parmi nous et bon jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Tristan
Anonyme
avatar

Masculin Nombre de messages : 24
Parent divin : Phobos
Date d'inscription : 25/08/2008

MessageSujet: Re: Tristan [validé]   Lun 25 Aoû - 17:35

Désolé pour l'intervention, mais c'était un point clef de l'histoire alors...
Merci pour la validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristan [validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tristan [validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Tristan Weaver [Validée]
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Duel Tristan. / Napo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: Avant de Jouer :: Présentations :: Apprentis Demi-Dieux-
Sauter vers: