Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chez soi...

Aller en bas 
AuteurMessage
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 14:04

Orwalle venait d'arriver sur l'île. Après quelques recherches infructueuses, elle avait trouvé son bungalow et s'était appropriée la chambre la plus éloignée de l'entrée. Elle ne tenait pas vraiment à voir des gens. Elle posa son sac de voyage au sol et fit un rapide tour du propriétaire. La pièce était petite mais bien éclairée. Le parquet de pin et les murs blancs lui convenaient parfaitement. La jeune femme fit l'inventaire des meubles : Un lit drapé de blanc, un bureau, une commode, une table de chevet, quelques étagères pour ses livres et une grande psyché. Le tout était en manguier. Elle fit le lit au carré et sortit des piles de vêtements impeccablement pliés du sac de voyage en cuir fauve. Quelques chemisettes à la main, elle s'approcha de la commode pour les y ranger. En retournant vers son lit, elle tomba en arrêt devant le grand miroir. Elle se surprit à parler à son reflet :

- T'en a jamais marre d'être une garçe qui fait du mal aux autres à chaque fois qu'elle ouvre la bouche ? D'être une fille qui serait incapable de pardonner si elle le voulait ? De jamais être fichue d'avoir un peu de sympathie pour les autres ? T'en a jamais marre d'être moi ?

Les larmes ruisselèrent sur ses joues, formant une petite flaque au sol. Lentement, elle se pencha et sortit un long poignard effilé de sa botte. Elle observa les reflets du soleil jouer sur la lame tandis qu'elle la portait à son avant-bras. Une fois, deux fois, trois fois, le couteau effleura la chair. Au sol, le sang se mêlait au sel des larmes. Orwalle posa sa deuxième main sur le manche du poignard qu'elle plaça pointe contre l'estomac. Les larmes reprirent de plus belle. Non, elle ne devait pas, elle ne pouvait pas pleurer ! Et elle n'avait pas le droit de mourir avant que sa vengeance se soit accomplie ! Brisée par ces contradictions, la jeune fille s'effondra au sol...
Quelques heures ou quelques secondes plus tard, elle ne savait, elle fut réveillée en sursaut par le bruit de quelqu'un qui frappait à la porte. Elle lança d'une voix étonnament claire :


- Cinq minutes, j'arrive !

Elle fonça dans la salle de bains nettoyer le couteau et le remit dans sa botte.
Elle épongea à la va-vite la flaque rouge et passa son visage sous l'eau. Le tout n'avait pas prit plus de trois minutes. Elle alla ouvrir, sans se rendre compte que son avant-bras ensanglanté était clairement visible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 19:24

Lucas avait vu les nouveaux réglements qu'avait exposé la nouvelle déléguée. Et allait de ce pas demander réclamation! C'était des régles de fous! Il préférait quand il n"y en avait pas. D'un autre côté briser les régles il adorait faire ça. Il passa à sa chambre et y resta quelques minutes pour se laver le visage. Il revenait du port. Il regarda son reflet et tenta par tout les moyens de retrouver sa couleur bleu clair naturel, mais il n'arriva qu'à un bleu gris. Il soupira et sortit de sa chambre et commença à chercher la chambre de la déléguée.

Il fit chaque chambre en partant de l'entrée. Dérangeant tout les Arès. Se qui était bien s'est qu'il était assez connu ici puisqu'il était ici depuis près de 13 ans. Il arriva enfin à la dernière chambre possible et toca.

Il cria plusieurs fois et n'eut une réponse qu'après son cinquième appel! Et encore là il dut patienter! Légèrement exaspéré il était bien préparé a brutaliser la pauvre déléguée. Celle ci ouvrit mais à la place de la réprimander il regarda son poignet en sanglanté.

- Euh t'es sure que ça va?

Une questino bien stupide mais bon c'était un garçon donc il n'était pas encore très délicat. Sans demander l'autorisation de la fille il prit son avant bras dans ses mains. Elle aurait du mal à résister à sa force (bien qu'il prit son avant bras sans brutalité) et puis elle avait surement perdu beaucoup de sang et son visage était blême.
*Une suicidaire?*
Cela était bizarre pour Lucas qui tenait tant à la vie. Il doit vivre pour sa mère... c'était sa raison de vivre plus sa vengeance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 19:36

Orwalle arracha son poignet des mains du garçon avec colère. Elle détestait qu'on la prenne en pitié. Elle fixa son regard noir dans les yeux du garçon. Elle se rendit soudain compte de qui il était. Le garçon du port ! Mieux valait y aller mollo. Attendez une minute... Si il était dans ce chalet, ça voulait dire qu'il était... Son demi-frère... Oh, génial. Elle leva les yeux au ciel avant de les reporter sur le garçon. Il semblait attendre une réponse. Elle se rappela la question et enfila un long gant qui lui moulait le bras de la main au coude. Elle répondit d'un ton qu'on pourrait qualifier de brusque, pour le moins. Sa voix était sèche et cassante.

- Oui, je vais bien, merci. Qu'est-ce que tu me veux ?

Elle restait parfaitement droite dans l'encadrement de la porte. Si il croyait qu'elle allait le laiser entrer... Pour qui il se prenait, d'ailleurs, à débarquer comme ça et à attraper son poignet comme si il était son ami.
Son ami... Orwalle se souvint brusquement de certains élèves du dojo qu'elle avait fait pleurer après qu'ils eurent été amicaux. Ca ne cesserait donc jamais !
Son regard se troubla. La jeune fille se perdait dans un abîme de souvenirs. Elle parut absente quelques minutes puis se ressaisit.
Il était toujours là, lui ? Ah, oui, il voulait parler.
Elle recentra son attention sur l'instant présent et attendit la réponse de son demi-frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 20:14

- Euh je veux pas dire mais avec le sang que t'as perdu faudrait peut être suturé les plaies non? Je m'y connais pas mais je connais quelqu'un qui s'y connais.
Il la regarda mettre son gant et lui demander se qu'il voulait. Elle eut un instant le regard comme vide. Lucas l'observa bien puis prit à nouveau la parole.
- Sans déconner faut vivre.
Lucas était différent avec les gens suicidaires qu'avec les gens qui croquait la vie à pleine dent.
Lucas avait à présent la hantise qu'elle tombe là à cause du sang qu'elle avait perdu.

- Je te dirai pourquoi je suis venu après qu'on t'ait au minimum mit un bandage.
Son regard montrait sa détermination.
Il prit à nouveau sa main et la tira en dehors de l'encadrement de la porte et lâcha la main s'apprétant à recevoir une gifle : ca lui ferait du bien.

[désolé c'est court mais j'ai pas d'idée ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 20:31

Orwalle vit avec stupéfaction son demi-frère - dont elle ignorait d'ailleurs le nom - rattraper son poignet et l'entraîner dans sa chambre.

- Non mais tu délires, là ! J'suis pas ta pote, alors tu vas me lâcher et sortir de ma chambre !

La jeune fille vit cependant la détermination dans le regard du garçon. Elle sentit qu'il ne sortirait pas avant qu'elle n'eut bandé la blessure. Elle lui envoya quand même une gifle histoire de lui apprendre à débarquer comme ça puis lâcha un soupir et enleva le gant. Elle se dirigea vers ses vêtements toujours épars sur le lit et déchira un vieux pyjama pour attacher l'un des lambeaux autour de la plaie. Elle renfila le gant puis commença un rangement méthodique de la pile renversée. Lorsqu'elle n'eut plus d'excuses pour l'ignorer, elle se tourna vers Lucas et demanda :


- Bon, maintenant tu vas peut-être pouvoir me dire qu'est-ce que tu me veux et comment tu t'appelles, frêrot.

Orwalle avait insisté sur le dernier mot avec une ironie presque palpable. De quoi il se mêlait, celui-là, à débarquer comme ça et à jouer les sauveurs ? Elle était parfaitement capable de se débrouiller seule, elle l'avait prouvé de nombreuses fois. En plus, celui-là était probablement un mortel ravi de découvrir qu'il avait Arès pour père et prêt à tout pour faire plaisir à ce cher dieu de la Guerre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 21:35

Les plaies bandées, Lucas redevint comme il était habituellement : rebelle.
- Boh, je voulais juste te dire que tu mettais beuacoup de restrictions dans le nouveau réglement, fini la belle vie où l'ont pouvait rentrée à n'importe quel heure de la niut. Malgré que tu laisses beaucoup de temps ouvert. Je vais souvent dormir tard alors ça m'embêtait et puis je voulais voir qui était la nouvelle déléguée. Ah, au faite mon nom c'est Lucas.
Il regarda en penchant légèrement la tête la fille en face de lui.
- Mis à part mes réclamation tu t'appelles comment? Fille d'Arès.
*Je haïs prononcer son nom. Brrr que cela m'énerve*
Il se douta que ses yeux avait du virer au noir au moment où il avait prononcer le mot Arès.

*Calme toi. Calme toi...*
Avec lenteur ses yeux bleuirent. Il regardait plus en détail la fille en face de lui, elle était un peu maigre et pour une fille du dieu de la guerre frêle, mais il ne doutait pas de sa force car il avait pu constater qu'elle avait encore de l'énergie malgré le sang qu'elle avait perdu.
Elle devait être plus jeune que lui, mais pas de beaucoup. Sans s'en rendre compte Lucas s'était incruster dans la chambre de sa soeur. Il n'osa pas s'assoir sur le lit mais l'idée lui vint tout de même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 21:57

Devant l'air de Lucas au moment où il prononça le nom haï, Orwalle se sentit frissonner. Elle était toujours sur la défensive avec son nouveau demi-frère mais commençait à se détendre imperceptiblement. Elle écouta les réclamations de Lucas et un sourire lui vint. Elle n'avait pas choisi les horaires, elles lui avaient été imposées par la directrice. Cependant, elle se décida à faire comme si, pour ne pas passer pour une chiffe molle. Cela lui paraissait bizarrement important en présence de Lucas. Elle qui n'avait jamais eu ni frère ni soeur avait du mal à accepter le mot mais le garçon qui la dominait de deux têtes était bien son demi-frère. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle sentait qu'elle allait s'entendre avec lui. Elle le considérait déjà presque comme un grand frère. Remarquant que son silence prolongé pouvait paraître indécent, elle répondit enfin à la question du dénommé Lucas.

- Je m'appelle Orwalle, fils d'Arès.

Elle eut un sourire ironique, signifiant par-là son attachement à son papa adoré (^^) puis désigna le lit en continuant d'un ton tout aussi ironique :

- Vas-y, te gêne pas, maintenant que t'es parti pour squatter, mets-toi à l'aise.

Elle même posa ses fesses sur le coin du bureau avant de discuter du sujet de base : le règlement.


- Les restrictions sont obligatoires, la directrice m'a obligé à les mettre... Quant à rentrer au beau milieu de la nuit, je vérifie rarement le verrouillage des fenêtres... Mais si tu te fais pinçer, c'est ton problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Sam 23 Aoû - 23:41

- Mais je ne comptais pas me gêner.

A la place de s'assoir sur le lit il se coucha dessus avec un sourire amusé. Il observa la chambre sa sa petite soeur tout en se disant qu'elle aussi n'aimait pas Arès. Ils avaient un point commun au moins. Elle reparla du réglement. Et sans s'en rendre compte, Lucas arrivait facilement à parler à la jeune fille, peut être était ce à cause qu'elle avait voulu se suicider? Ou qu'elle haïssait Arès tout comme lui? A moins que se soit inexplicable.

- Si je me fais pincer se sera une occasion d'aller travailler dans les champs avec les satyres. Mélina apprécie cette punition visiblement. Mais je la trouve moins imiginative que l'ancien prof. Mais bon on est que dans les premiers jours. Ah mais tu ne connais pas la fameuse fille d'Hades qui tente de terroriser les élève? Tu dois absolument aller à son cours c'est trop marrant.

Lucas souria, cela était si rare chez lui que quiconque aurait prit une photo. D'un autre côté c'était souvent son côté rebelle qui attirait les filles, alors il n'était pas si sur que ça.

- Si tu vas au cours, surtout il faut que tous les élèves d'hier soient là, car aussi non ça enlèvera du charme. Et en plus c'est un bon moyen pour se défouler. J'y retourne au prochain cours perso, t'auras intérêt à y être.

Lucas était totalement intégré dans la chambre et il avait l'air sans gêne.

[je savais pas trop de quoi parler ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 0:08

Orwalle rendit un sourire tout aussi amusé à Lucas. Oh oui, elle viendrait au prochain cours... Sur son visage passa cet air facétieux qu'elle avait autrefois lorsqu'elle s'apprêtait à faire une farce à ses maîtres au dojo. La jeune fille était assez adolescente pour comprendre que les filles devaient se presser autour de son "frère". Elle-même se sentit sur le point de rougir lorsqu'il sourit, sincèrement cette fois. Mais qu'est-ce que ça le rendait beau ! Sur le coup, elle regrettait un peu qu'il soit son demi-frère.

Maudit Arès ! T'aurais pas pû ne pas être mon père ?

Elle pensa à ce qu'il avait dit. Travailler dans les champs... Il faudrait qu'elle aille les visiter, à l'occasion. Elle mit un moment avant de réaliser que c'était sur ses fringues que Lucas s'était allonger. Quel sans-gêne, celui-là ! Mais si il détestait Arès autant qu'elle, ce n'était pas grave. Elle décida alors de se mêler de la vie sentimentale de son frèrôt. Un moyen comme un autre de le virer des fringues qu'il était en train de froisser. Après avoir papoté quelques instants à propos du cours de la matinée qu'elle avait raté, Orwalle plaça cette petite phrase en apparence anondine qu'elle avait longuement préparée :



- En passant sur le vieux port, je t'ai vu te disputer avec une fille. J'ai préféré ne pas m'en mêler, mais je voulais savoir : tu l'as tuée ou pas ? Parce que t'avais l'air bien parti pour...

La jeune fille avait adapté son visage de façon à montrer qu'elle ne voulait pas le fâcher et qu'elle ne l'avait pas espionné intentionnellement. Elle attendit une réponse, tout en gardant discrètement ses poings prêts à la riposte. Juste au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 0:20

*Ah...merde ^^"*
- Oh...si on m'énerve j'explose et ça devient dangereux. Mais un mystérieux bruit m'a ramené sur terre. C'était pas toi par hasard?

Il n'avait toujours pas répondu à la question, mais cela lui semblait évident : il n'avait tué personne. Alors après un court silence il ajouta
- Elle est en vie, pas de panique.

Il se demandait si Orwalle avait vu son pouvoir ? Certainement... Et surtout si elle savait pourquoi il s'était énervé? PLusieurs questions se bousculèrent dans sa tête.

- Quand je suis ici, je suis souvent d'humeur massacrante et si on m'énerve ne serait ce qu'un peu, ca se peu que je déborde... Mais je m'en fous de péter un cable de temps en temps ca me fait du bien et quand je suis à bout je retourne à ma ville natale.

Lucas était totalement à côté de la plaque. Orwalle tentait de se renseigner sur ses futurs ou histoire amoureuse et lui il prenait ça un peu au sérieux. Mais d'un autre côté il l'aurait peut être tué si il n'était pas revenu à ses esprits. Ce n'était pas un adolescent instable, c'était juste un colérique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 18:59

La jeune fille répondit à la question avec un naturel confondant et un haussemnt d'épaules fluide, geste chez elle mille fois répété. D'ailleurs, c'était plus souligner une affirmation que répondre à une question.

- Oui, c'était moi. Je suis d'une discrétion inégalée, n'est-ce pas ?

Elle eut un sourire sardonique, s'apprêtant à continuer mais elle se tut, frappée par l'idée qui venait de germer dans son esprit. La fille du port avait eu l'air d'une enfant d'Héphaïstos, vu son pouvoir. Et comme Lucas ne l'avait pas tuée, ils avaient peut-être sympathisé ?

Vanda et Lucas. Lucas et Vanda. Mmmhh... Ca sonne bien. En plus, ils sont bien assortis...

Un sourire ravi s'épanouit sur son minois alors que sa machination se préçisait. Arès allait en pêter un plomb...
Bon, le frangin risquait de ne pas être d'accord, mais on pouvait toujours essayer, non ? Et si par miracle il était d'accord, quelle victoire !
Un fils d'Arès et une fille d'Héphaïstos... Ensembles...


Bwahaha ! Papa va frôler la crise cardiaque ! Avec un peu de chance, il mourra sur le coup...

Orwalle étouffa le rire sadique qu'elle avait failli pousser et pensa que ça y était, elle la tenait, sa vengeance ! Plus que quelques détails techniques à peaufiner, comme la location de l'église, mais, dans l'ensemble, son plan était prêt à fonctionner. Pendant qu'elle réflechissait à tout cela, ses yeux fixaient Lucas sans le voir. Elle remarqua que son silence pouvait paraître suspect et sauta du coq à l'âne avec un culot qui ne s'apprenait pas :

- Et sinon, tu pense quoi de notre cher père ?

Les deux derniers mots n'auraient su être prononçés avec plus d'ironie et de sarcasme par le papa en personne. Elle lança un clin d'oeil malicieux à Lucas, manière sans équivoque de lui montrer son attachement au dieu de la Guerre.


Note pour moi-même : Penser à demander si les dieux peuvent être tués et combien d'années de mutation en Antarctique on encourt en cas de déicide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 19:14

[trop marrant j'étais pliée xD]

Orwalle semblait être partie dans ses pensées (un délire serait plus exact...). Et lucas se tut durant ce temps là. Et puis elle revint enfin à elle pour lui poser une question avec une réponse évidente mais pratiquement imprononçable.

- Parler de mes pensées ouvertement serait risqué : je ne veux pas me faire embrocher par sa lance avant d'être prêt à encaisser le coup... Toi aussi, tu penses à ça?

Il s'en doutait mais bon autant le demandé. Mais avant qu'elle réponde...

- Fais attention dans tes paroles...
Il était sérieux et un peu protecteur ?
- Arès entend et vois tout mais même si il pourrait lire dans les pensées, il ne peut pas nous punir je suppose. Tu peux...m'expliquer ?

*m'expliquer pourquoi, toi tu le détestes...*

[court sorry mais je vais peut être devoir bientôt partir alors...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 19:25

- T'expliquer, oui mais pas tout de suite... Ailleurs et plus tard...

Disons que je tiens à ma peau, moi aussi.

Orwalle se rendit soudain compte que c'était SES fringues sur lesquelles Lucas était affalé comme sur un vulgaire matelas. Elle se leva et s'approcha du lit avec un air sadique dont il aurait mieux valu se méfier et partir en courant. Mais avant que Lucas n'ai eut le temps ou la sagesse de réagir, elle le tenait par les pieds et était déterminée à le virer de son tas de fringues froissées de grè ou de forçe. Elle faisait montre d'une force étonnante par rapport à sa stature plutôt frêle. Elle n'avait pas remarqué l'air protecteur du frangin mais ce qu'il avait dit lui avait donné à réfléchir. Arès était peut-être en cet instant même en train de les espionner. Improbable, mais pas impossible. Après tout, qui savait de quoi était réellement capable le dieu de la Guerre ?
Elle se remit à l'activité très intellectuelle qui consistait à virer son frère de son lit.


- Je te signale que c'est mes fringues que t'es en train de bousiller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Dim 24 Aoû - 22:31

- Je savais sont très jolis d'ailleurs. Je voulais te le dire : t'as du gout.

Lucas la regarda dans les yeux tout en souriant, il ne doutait pas que dans deux minutes il se retrouverait le cul par terre d'après le regard plus que meurtrier que lui lançais Orwalle.

- Plus sérieusement (il ne bougeait toujours pas des vêtements, car de toute façon maintenant qu'ils étaient froissés ça ne changeait rien et de toute façon il comptait les replier voire repasser, car il ne voulait pas se la mettre à dos : il partageait un but commun) ça fait treize que je suis ici, donc j'ai pour ainsi dire baigné la dedans depuis toujours... Et crois moi, le dieu de la guerre ne te regarde pas personnelement, mais il a des gens sous ses ordres, sinon il ne viendrait pas dans les moments de panique te tirer de là pour mieux te narguer. Et même quand tu parles par code il te comprend mais ne peut pas te punir alors c'est la meilleure technique.

Il se releva voyant Orwalle prête à l'étriper.
- Je vais les replier si tu veux.

* j'ai l'habitude de faire ça de toute facon...* se dit il car il faisait son linge ici depuis bien longtemps puisqu'il était seul. * Enfait peut être pas, car j'ai jamais replier mes habits je crois...* C'était un mec : logique enfait. Mais il lui était quand même arrivé de le faire de rare fois...

Malgré ses paroles bien inutiles sur les vêtements de la miss, il repensait à ses propres paroles * Je vis vraiment dans la terreur en fait quand j'y pense... Mais c'est pour mieux me venger...il verra. Et il regrettera surtout! D'avoir mis enceinte ma mère, de m'avoir sauvé, de m'avoir donné cette chaîne, de pleins de choses, et au supplice je ne lui demanderai même pas de dire pardon ! je le tuerai sans pitié malgré qu'il est intuable, je trouverai un moyen qu'il devienne comme mort!*

Ses pensées noirs lui firent avoir des yeux noirs eux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Lun 25 Aoû - 9:58

Sans prêter plus attention que ça aux paroles de Lucas, Orwalle continuait à tirer. Soudain, la chaussure du frangin céda et elle se retrouva, ahurie, assise par terre à l'autre bout de la pièce. La tête qu'elle fit à ce moment-là valait vraiment le détour. Elle s'expliqua auprès de Lucas : ce n'était pas vraiment un problème pour les fringues mais elle voulait qu'il sorte de sa chambre pour prendre sa douche. Elle le lui dit :

- En fait, je peux m'occuper seule de mes fringues mais j'aimerais que tu sorte, j'ai une douche à prendre, là.

Elle reprit, le fixant elle aussi plus sérieusement :

- Et puis, pour ce qui s'est passé tout à l'heure... N'en parle pas, s'il-te plaît...

Un air malicieux apparut sur son visage tandis qu'elle récupèrait la chaussure qui avait elle aussi valdingué à travers la pièce. Elle alla à la fenêtre et la lança le plus loin possible dans l'herbe mouillée de rosée matinale. Elle adressa un de ses sourires curieux à son demi-frère, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Lun 25 Aoû - 12:36

Orwalle parvint finalement à ses fins, ou presque. Lucas s'empécha de rire devant le visage de celle-ci (de toute facon cela lui arrivait peu qu'il ne savait même pas si son rire n'était pas débile...chose importante à savoir d'ailleurs).

*Elle veut prendre sa douche? suffit de le dire, voyons...*

- Se sera grave que je puisse voir certaine chose en effet. Il se mit de bout prèt à partir mais attendant qu'on lui rende sa chaussure.

C'est alors qu'elle lui demanda de ne plus reparlé de tout ça.

* Elle ne veut pas me l'expliquer, et je comprends, moi non plus je ne veux pas lui expliquer et je n'en vois pas l'intérêt, du moins maintenant...*

Lucas songea aussi à se qu'il s'était juré de respecter.
- Pas d'amis : si le dieu de la guerre veut lui aussi se venger ou si il compte simplement s'en servir contre lui, il devra encore être responsable de la mort d'autre personne que sa mère...
- Garder sa vie privé privé : il ne faut pas que quelqu'un puisse avoir un pouvoir sur lui.
Quitte à ne jamais rien avoir, il prendrait le sacrifice! Il deviendrait insolent et méprisable si il le fallait, si il doit rester seul, il fera le nessessaire pour...

Puis l'espiègle fille D'Arès lança sa "godas" par la fenêtre!
- T'as des technique draconienne pour faire partir les gens de chez toi. Je comprends après ton réglement.

Il monta sur le rebord de la fenêtre prêt à sauter.
- A bientôt mademoiselle. Au fait j'apprécie particulièrement ces sous vêtements dit il en désignant ceux qui étaient au dessus de la pile sur laquelle il s'était couché.

Bien entendu c'était pas un pervers (xD) mais c'était juste pour la gênée, bien qu'il n'était pas sur que cela marcherait, la taquiner car souvant les filles, les sous vêtements et les garçon ça peut en gêner.

Il sauta et retomba sans se faire mal (du seuil c'est pas trop compliqué) et il courra quérir sa chaussure...

[fini oupas?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orwalle
Héros
avatar

Féminin Nombre de messages : 853
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Lun 25 Aoû - 16:43

[ Fini après ta réponse à celui-là ^^ ]

Orwalle s'assura que son frangin la regarde lorsqu'elle verrouilla la fenêtre. Sa chambre n'était pas un moulin, que diable ! La remarque sur ses sous-vêtements ne l'avait pas génée car elle venait de son frère. Enfin débarassée de compagnie masculine, elle prit une courte douche, glacée car l'eau chaude était en panne. Quelle veine ! Elle se sêcha rapidement, se rhabilla et s'assit à son bureau devant une feuille de papier crèmeux. Elle commença à écrire, des lettres fines et ramassées.

Cher Lucas.
Je vais te parler ici d'une fille dont on ne dira pas le nom, qui, si elle semble me ressembler, n'est pas moi. Cette fille craint que son père, le dieu de la Guerre, ne soit en permanence derrière elle à l'espionner. Car elle le déteste, Arès. Lorsqu'elle l'a rencontré, il l'a exilée ici pour qu'Aphrodite n'apprenne jamais l'existence de cette infidélité de son amant.
J'ai fait court, mais il y a l'essentiel.
Orwalle.


Satisfaite de sa lettre, la jeune fille la mit dans une enveloppe et cacheta le pli. Elle alla le déposer sous la porte de la chambre de Lucas. Elle et son demi-frère savaient tous deux de qui elle parlait dans cette lettre. Elle sortit ensuite du bungalow et se dirigea vers la plage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orwalle.skyrock.com/
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Chez soi...   Lun 25 Aoû - 20:01

Lucas passa la fin de la journée dehors à se ballader avec son rottweiler. Puis quand le soleil vint à mourir à l'horizon, il rentra au bungalow il ne voualit pas désobéir à Orwalle le premier jour...

Il rentra dans sa chambre, marcha sur un bout de papier (ca lui arrivait souvent de laisser traîner des choses sur le sol...) sans y faire attention. Puis il regarda sa chambre d'un oeil critique.
* Ca fait deux jours et c'est déjà le boxon !* Lucas n'étiat pas du genre à ranger et il ne rangea pas, il ne fit que rassembler en un tas toutes ses affaires et enfin il tomba sur la lettre. Il l'a lu rapidement... et commença à réfléchir.

* Ca ressemble un peu à mes raisons mais différemment...* se dit il. Lui il voulait se venger pour sa mère car à cause de son père,lui, lucas était né et à la séparation entre lui et sa mère celle ci en était morte !

* On ne se vengera pas ensemble quand même...*
Lucas ne voulait pas être accompagné de quelqu'un pour le jour de sa vengeance, se serait une vengeance solitaire car il ne voulait pas avoir d'attache... Cela pouvait être étrange mais c'était comme ca et il n'avait pas d'explication précise...

Par contre il était content qu'elle lui ait fait confiance et raconter sa "vie". Lui par contre, n'était pas encore prêt à le dire et il ne comptait pas en réalité faire part de sa vie... Pas par méchanceté ou autre juste qu'il s'était dit ca et que cela ne pouvait pas changé !

[Fin]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez soi...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez soi...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: L'ile principale : Odysseus :: Les bungalows :: Bungalow d'Arès-
Sauter vers: