Apprends à te connaître toi-même.
 
PortailAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lucas le rebelle [validé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Lucas le rebelle [validé]   Ven 22 Aoû - 22:08

Nom : Johnson

Prénom : Lucas (ce prénom a été choisit pour ressembler à Lukas qui provient du prénom grec Leukos signifiant brillant)

Surnom (facultatif) : Dark (c’est son nom dans le gang) et l’Obscure par certaines personnes.

Age : 18 ans

Pays d'origine ( facultatif) : Etats-Unis

Parent divin : Ares (au courant depuis peu)

Pouvoir :
Il peut créer un "flux de pouvoir" qui prend la consistance d'une lame, mais ce flux de pouvoir doit roujours rester en contact avec son corps pour le moment. Il ne peut donc pas créer de vrai épée ou tirer une flêche de pouvoir avec un arc.

Défaut : instable (il se peut qu'il n'arrive pas à dégager de l'énergie de son corps au moment où il en a besoin) et imprécis. CEla l'épuise, puisque c'est de son énergie de que vient de lui même. Et la porté est de quelques centimètre.

Disons le truc rouge et noir sur cette image


Arme :
Il aime se battre avec deux épées en même temps mais ne l'apprend que depuis peu et à un peu du mal car les épées sont plus légère. [moyen]
Depuis qu’il fait parti de son gang ( pratiquement sept ans) il manie la chaîne et il la manie encore plus depuis qu’il a reçu le cadeau de son père. Bon
A la flèche il est médiocre
La lance, moyen (c’est le symbole de son père donc…)
Il n’utilise jamais de bouclier et donc est médiocre pour ce faire, mais il utilise son épaulière parfois pour se protéger.
Il manie l'épée lourde (il a une épée à lui qui est fait sur mesure c'est à dire qu'elle est vraiment lourde et donc il ne peut utiliser un bouclier quand il l'utilise) (très bon car le pratique depuis 11 ans)

j'ai inversé pour correspondre à mon avatar Wink et à mon perso par la même occasion


ps :il est a Odyessus depuis qu'il a 5 ans et jusqu'a ses dix ans il y est rester chaque jour. Ensuite à partir de ses dix ans, il navigue entre l'île et la ville des gens normaux. Et il est pratiquement un jour sur trois sur l'île et quand il n'y est pas, il s'entraine quand même.
Objets magiques :
Une chaîne de Combat offerte par son père le jour où il la reconnu. L’arme est très pratique car elle permet « d’étendre » son pouvoir c'est-à-dire que il peut envoyer son pouvoir dans la chaîne, se qui est très utile car attaquer avec une chaine est plus simple parfois qu’avec une épée. C’est plus léger et plus maniable.

C'est pas un objet magique mais ca peut être utile de le préciser, il a une moto (il a presque 18 donc...
Animal de compagnie (facultatif) : En ville, quand il est à l’extérieur il n’a aucun animal, mais a Odysseus, il possède un rottweiler. Le chien lui obéit mais il ne le garde pas vraiment. Il vit « librement » sur l’île.

Description physique : (5 lignes minimum)
Lucas a un beau minois, légèrement féminin d’après les loubard de Durango mais sa façon d’être démontre le contraire, et honnêtement, ce n’est pas vraiment le cas : il a juste un beau visage. Il possède des yeux bleus clair, limpide ou alors, il sont gris reflétant une grande tristesse, à moins qu’il soit noir, ténébreux et obscure de souffrance ou d’une personnalité mystérieuse et méprisante, ou bien sont ils rouge, comme le sang, le sang qui coule par souffrance, une souffrance que personne n’a su calmée ou apaisée. En réalité, ses yeux changent de couleurs selon son humeur ou comment il est. Il ne sait cacher ses sentiments car ses yeux le trahissent toujours, mais il peut ne pas les dire et laisser le flou sur ceux-ci…
Des cheveux blonds toujours en bataille et pratiquement mi long. Un corps on ne peut plus musclé.

Il porte toujours des habits noirs, et pas n’importe lesquelles, des habits de violence, il fait parti d’un gang et porte pratiquement tout le temps son habit de gang. Aussi non c’est des habits qui montre bien comment il est.

Parfois il porte des chaînes et cela ne fait que renforcer son esprit de mauvais garçon. Mais malgré cela il fait souvent craquer les filles. Le mixe beau et méchant sans doute. Mais lui s’en contre fiche des petites pimbêches.




Caractère : ( 5 lignes minimum)

Lucas bien qu’il soit violent a un cœur…ou peut être pas… C’est très confus pour savoir si oui ou non il sait aimer. Il a aimé sa mère, mais peut être que son cœur est mort en même tant qu’elle est morte… Et ses amis les malfrats ne sont pas proches de lui au point de pouvoir dire qu’il peut aimer. Mais cela importe peu le jeune homme qui poursuit son existence pour sa mère. C’est pour cela qu’il s’attache autant à la vie. Même si son corps est recouvert de sang, mais si il subit d’atroce souffrance, il ne mourra pas avant d’avoir tout essayer, et là encore il se peut qu’il continue de vivre. Il connaît le désespoir mais pas quand il s’agit de vivre ou mourir. C’est une autre personne qui remplace le rebelle et qui lui donne du courage et l’envie de vivre.
Il en a facilement ras le bol. Quelque chose le fait chier : il se casse et peut être qu’avant il s’énerve… Son visage le fait ressembler à un ange, mais son esprit ne l’est pas. Le contraste est flippant d’ailleurs.
Il n’est pas très stratège mais sa force compense la plupart du temps. Au combat il est tout autre chose, et si il se lance vraiment dans le combat, il ne pensera qu’à tuer son adversaire même si c’est un « ami ».

Comme son père est le dieu de la vengeance, il est vindicatif (comme mon autre perso lol). Il est assez susceptible dans le sens où dès qu’on vient se moquer de lui-même si il devrait sans foute il se bat.

Rageur. Fou. Rebelle. Méchant garçon. Violent. Solitaire. Indomptable. Incompréhensif.

Et dans le sens où ses yeux montrent quand il est en colère, normal, triste, etc. (peut être d’autres couleurs vont apparaître ?) il est compliqué pour lui, de cacher ses sentiments.

(j’apporterai peut être des changements en jouant avec lui car ça m’arrive tout le temps ^^ ‘’)



Histoire : (10 lignes minimum)
L'enfant du Crépuscule

L’enfant du crépuscule...

Les derniers rayons de soleil mourraient à l’horizon quand Arès descendit sur terre. C’était le 29 décembre 1991. Il se baladait dans la grande ville américaine Durango sans une véritable raison…ou plutôt si ! Il avait entendu parler par il ne sait plus qui, qu’une petite fille d’une fille d’Aphrodite vivait là et égalait presque la déesse. Et comme il était un mauvais terme avec Aphrodite pour une bête histoire : il avait forcée son amante à se cacher dans une fosse à purin à cause de l’arrivée d’Héphaïstos, et qu’il désirait la compagnie d’une belle femme, il se rendit à la ville. Il ne chercha pas très longtemps avant de la trouver. Et chanceux comme il était (ou plus exactement, manipulateur) il la sauva des griffes d’un gangs de criminels. Après des remerciements, et autres choses que le dieu trouvait futile, il y eut le moment des adieux. Arès fut très gentleman, (extrêmement rare chez lui…) et partit sans rien tenter. Le lendemain il retomba dessus par hasard (…) et but un café avec elle, et finalement passa la journée complète avec sa future dulcinée.
Et quand le crépuscule vint à nouveau, ils étaient dans une chambre d’hôtel…

Arès disparu le lendemain, et la jeune femme peinée, continua sa vie en solitaire, tentant d’oublier cet homme qu’elle avait aimé qu’une soirée… Etait elle a cause de son jeune âge qu’elle était passé à l’acte en deux soirs ou alors le pouvoir du dieu ? Personne ne pouvait le dire.

Le temps passa et son ventre s’arrondit…

Le 31 août, elle accoucha. Le dieu coupable la regarda de loin sans venir à elle. Il se révéla malheureusement, que l’enfant attirait les monstres dès ses 3 ans. Bien obligée de descendre à nouveau (Aphrodite le prit mal…) il vint expliquer à la demoiselle qu’il avait aimé une nuit, que son enfant devrait aller sur une certaine île. La mère négocia avec le dieu, lui demandant de pouvoir garder son enfant encore deux ans… Devant les yeux désespérés de la femme il accepta offrant une protection à son enfant.

Le reflet d’une larme

Son cinquième anniversaire arriva bien trop vite… Sa mère eut beau pleurer…crier de douleur, son fils partit… Ses larmes coulaient et pas à pas son fils disparaissait. Aphrodite regardait de loin la souffrance de la femme. Elle appréciait la voir souffrir pour sa vengeance de son amant infidèle. Et dans les larmes de la mère on pouvait voir l’ombre de la déesse sadique…

L’enfant ne comprenait pas vraiment cette histoire de mythologie et puis finalement cela devint normal après quelques semaines. C’est plus facile quand ils sont jeunes avait expliqué la directrice actuel. Il était le plus jeune de l’île et se plaisait de cette position. Mais l’enfant blond aux yeux bleus pleurait sa mère. Chaque soir, dans sa chambre froide, face à la photo de sa mère des larmes coulait et dans ses perles de tristesse une ombre au regard dur semblait pourtant compatir…

Son fils lui manquait… Et ses larmes ne le ramenaient pas…Elle était consciente que c’était pour le protéger du monde. Elle savait que si il restait ici il mourrait mais pourtant elle désirait plus que tout le revoir… Une envie irrésistible… une envie qui ne sera jamais comblée…

Grandir et mourir

Lucas grandit s’entraînant chaque jour pour se défouler de ne pas voir sa mère. Il n’avait que cinq ans… Il était plein d’énergie, rempli d’une sorte de haine ou d’amertume contre le monde d’être éloigné de la seule personne qui compte à ses yeux. Frapper toujours. Se battre encore. Saigner pour sentir qu’on existe. Tomber pour montrer son courage. Se venger du monde sur les autres. Les ténèbres. Les ténèbres. Les ténèbres.
C’est à cette époque que ses yeux commencèrent à changer de couleurs. Il restèrent toujours entre le rouge et le noir. Son beau bleu limpide avait disparu, comme dévorer par la haine et la violence. Le bonheur oubliée, il ne lui restait que le malheur.

Du côté de sa maman, ça se passait au plus mal… Une année passa et elle était devenue à moitié folle. Un pied dans la tombe le 30 décembre et morte le 31 août. Les médecins s’accordaient à dire qu’elle ne s’était pas suicidé mais qu’elle était morte à cause d’elle. C’était bien compliqué et quand on rapporta les paroles à Lucas, celui-ci ne retint qu’une chose.
Morte. Morte. Morte.
Ténèbres. Ténèbre. Ténèbre.

La violence des ténèbres

Il savait que c’était de sa faute. Elle ne serait pas morte s’il n’était pas venu ici. Et c’est à cause de son impuissance qu’il était venu… Si il pouvait se protéger des monstres il aurait pu rester à ses côtés… Il grandit et sa culpabilité le rongeait chaque jour.
Il n’avait plus trop de raison de vivre mais pourtant il vivait. Personne ne comprit vraiment c’était assez étrange. Et finalement personne ne le sait. IL avait tout perdu et rien gagner. Aucun ami dans l’île. C’était un solitaire.

A ses dix ans, il demanda l’autorisation de quitter l’île, il voulait se rendre sur la tombe de sa mère, retourner dans sa ville natale. Quitter l’île principalement. Il reçu l’autorisation, qui l’aurait refusé ? IL était ici depuis tellement longtemps !

Arrivée à Durango il rencontra les mauvaises personnes… Une bande de voyous. Evidemment, même si le premier but des rebelles étaient de péter la gueule au gamin, ils l’acceptèrent bras ouvert dans leur gang (il avait montrer sa puissance au combat…). Il se fit des amis. Des petits criminels peut être, mais des amis quand même. Ses yeux devinrent bleu ciel. Mais que pensait il vraiment ?
Il vivait car sa mère l’aurait sûrement désiré. Et maintenant qu’il avait des amis, il retrouvait peu à peu le bonheur mais seulement en dehors de l’île. Quand il se trouvait sur l’île il devenait plus malheureux, torturer par ses souvenirs… C’était un gosse bizarre. Sa vie n’était pas vraiment sans histoire mais il n’avait pas connu beaucoup de choses…

D’ailleurs, quand il revenait de l’île, il devait péter un câble à Durango, aller maltraité des gens pour se calmer. Et quand il frappait les autres, ses yeux viraient au noir ou au rouge selon le jour. C’était la violence des ténèbres…

L’adolescence

A partir de ses 12 il passait autant de temps à Durango qu’à l’île. Il était devenu quelqu’un du gang à part entière. Un des pires peut être. Il n’avait jamais tué personne mais avait quand même fait des choses pas jolies. Il n’était pas commode et aimait la bataille. Malgré sa célébrité auprès d’un certain nombre de fille il était encore célibataire.

Alors qu’il s’était fait encerclé d’un gang de malfrat de Durango, une chaîne apparue. Il comprit bien assez vite à quoi pourrait lui servir celle-ci et il utilisa son pouvoir. Le problème fut que son énergie se retourna contre lui. Autour de lui, étalé comme des rayons de soleil tous ses ennemis étaient couché à moitié mort et au centre, il tombait comme au ralentit.

Quand il se réveilla ce fut un inconnu qu’il vu en premier. Il ne comprenait pas vraiment se qu’il disait et finalement il se rendormit. A son deuxième réveil l’inconnu était partit et il était sur l’île qu’il haïssait tant. Alors il demanda des explications, plutôt violemment… Et il obtenu se qu’il n’aurait peut être jamais du avoir… la vérité sur son père.

Il apprit donc que son père était Arès et qu’il était reconnu comme le fils d’Arès à partir d’aujourd’hui. C’était donc lui qui était venu voir sa mère il y a quelques années, qu’il l’avait séduite et puis abandonnée. Lui qui avait suggéré qu’on l’emmène ici et qui avait laissé mourir sa mère ? Il voulait se venger de lui mais d’un autre côté il avait enfin une famille en plus de son gang. Un nouveau sentiment apparu en lui. IL ne savait plus trop où il en était. Il avait 16 ans et il était toujours sans but dans la vie mis à part vivre : mais est ce qu’un demi dieu doit avoir un but a part celui-ci ?

Son départ et son retour

Il continua de vivre et puis un beau jour du mois de mai passé il disparu à Durango. Et y resta sans jamais revenir à l’île. C’était la première fois qu’il s’absentait si longtemps. Personne ne sait exactement se qu’il est partit y faire…

Il est midi, nous sommes le 23 et Lucas pose ses bagages dans son bungalow. Il est toujours autant rebelle qu’avant, on dirait que rien a changé, mais pourtant il a bel et bien fait quelques choses pendant ses quelques mois.
Sans même réfléchir il part au lieu d’entraînement pour se défouler d’être rentrée. L’île il la hait… Et puis quelqu’un l’interpelle, et lui conseil de prendre pour la première fois des cours ici, sur les dieux et tout le reste. Alors pourquoi pas ?


Dernière édition par Lucas le Sam 23 Aoû - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Lucas le rebelle [validé]   Sam 23 Aoû - 10:14

Voila fini. J'attends avec impatiente la validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélina
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1095
Age : 37
Localisation : J'ai des yeux partout.
Parent divin : Hadès
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: Lucas le rebelle [validé]   Sam 23 Aoû - 11:15

C'est une très belle fiche Very Happy Malgré l'intervention des dieux, je te valide, ça pourrait correspondre au caractère mythologique, donc... Mais si tu peux changer, pour cette partie là, ne te gêne pas non plus xD

Bon jeu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twiligh-children.forumr.net
Lucas
Populaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 472
Age : 25
Parent divin : Arès
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Lucas le rebelle [validé]   Sam 23 Aoû - 11:19

merci merci^^
mais en fait pour l'histoire j'avais déjà eu l'abrobation de lou (avait oublié de te le dire ^^" sorry)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucas le rebelle [validé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucas le rebelle [validé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma présentation: lucas dumbledore [Validée]
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» a LA NEG EGRI,SE STANLEY LUCAS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gnôti Sauton :: Avant de Jouer :: Présentations :: Apprentis Demi-Dieux-
Sauter vers: